Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Expositions & Actualités>Films>15h : Séance (kôrei) de K. Kurosawa17h : Rencontre avec Kiyoshi...

Carte blanche à Kiyoshi Kurosawa

Avec le soutien de Japan Airlines
A l’invitation du Louvre, le maître du cinéma fantastique, Kiyoshi Kurosawa, évoque, à travers la thématique du revenant qui hante, littéralement, son œuvre, ses influences, tant occidentales qu’orientales.

Kiyoshi Kurosawa, né en 1955, est devenu en deux décennies et près de 25 films, une figure majeure et singulière du cinéma japonais. Ce maître du cinéma fantastique s’est imposé dans son pays avec Sweet Home (1989), un film de fantômes (kaïdan), genre plus prisé au Japon que celui des films de vampires, et s’est ensuite fait connaître en Occident avec Cure (1997).
Toujours ancré dans la réalité sociale, comme le confirme son dernier film, Tokyo Sonata (2008), Prix Spécial du Jury à Cannes, le cinéma de Kiyoshi Kurosawa transcende les genres (anticipation, horreur, policier, fantastique) et ne cesse d’innover formellement pour interroger l’homme et la société japonaise, dont il propose une vision aussi sombre
qu’inquiétante. Depuis Sweet Home, dans lequel une équipe de télévision était attaquée par le fantôme de l’épouse d’un peintre mort, les revenants hantent l’univers de Kurosawa (Séance, Kaïro, Rétribution), le classant dans la lignée de prédécesseurs illustres tels Kenji Mizoguchi (Les Contes de la lune vague après la pluie, 1953), Nabuo Nakagawa (Le Fantôme de Yotsuya, 1959), Masaki Kobayashi (Kwaïdan, 1964) ou encore Stasuo Yamamoto (La Lanterne pivoine, 1968).

à 15h : Séance (kôrei) de Kiyoshi Kurosawa
Japon, 2000, réal., 97 min, coul., vostf
Une fillette transforme en cauchemar la vie paisible et monotone d’un ingénieur du son et de sa femme médium. La transmutation magistrale, par Kiyoshi Kurosawa, d’un univers anodin et enfantin en un monde de terreur glaçante n’est pas sans rappeler l’un des films de prédilection du cinéaste, Les Innocents.

à 17h : Rencontre avec Kiyoshi Kurosawa, animée par Stéphane du Mesnildot, spécialiste du cinéma fantastique, essayiste, critique de cinéma, réalisateur

à 18h : Yotsuya Kaidan : Oiwa no borei de Kazuo Mori
Japon, 1969, 93 min, vostf
Adapté d’une célèbre pièce de théâtre, cette histoire de fantômes contée avec maestria par Kazuo Mori (La légende de Zatoïchi), est, pour Kiyoshi Kurosawa, l’un des films majeurs du cinéma fantastique japonais.
Film inédit en France

Cycle(s) : Revenants. Films (... et conférences)
Evénement(s) : Revenants. Images, figures et récits du retour des morts, Revenants. Images, figures et récits du retour des morts

Informations pratiques

Lieu, Accès

Lieu
Auditorium du Louvre
 
Accès
Métro : Palais-Royal / Musée du Louvre.
Entrée par la pyramide, le passage Richelieu ou les galeries du Carrousel.
Parking du Carrousel ouvert de 7h à 23h.

Tarifs

Séance : (Conférence ou film) : Tarif G : 5 euros, 4 euros (réduit)
Abonnement au cycle : tarif réduit accordé à partir de 5 manifestations achetées.

Informations, Réservations

Informations
01 40 20 55 55, de 9h à 19h du lundi au vendredi.

Réservations
Au 01 40 20 55 00, du lundi au vendredi (sauf le mardi), de 11h à 17h, uniquement par carte bancaire.
Groupes scolaires et centres de loisirs : 01 40 20 50 01
Groupes adultes (associations, comités d’entreprise…) : 01 40 20 54 55.

A la caisse de l’auditorium
Du lundi au samedi (sauf le mardi) de 9h à 17h30.

Sur le site de la Fnac
www.fnac.com