Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Expositions & Actualités>Conférences et colloques>à 15h50Projection : Ich glaubte Gefangene zur sehen

(Je croyais voir des prisonniers), 2000, film vidéo, coul. et nb., 25 mn, réal. Harun Farocki

Présentée par Hubertus von Amelunxen, Ecole européenne supérieure de l’Image, Angoulême/Poitiers

Harun Farocki est un artiste établi à Berlin. Formé à la dramaturgie, au journalisme et aux sciences sociales, fondateur de la revue Filmkritik, et enseignant à l’Ecole supérieure d’art de Berlin, il a développé depuis la fin des années 1970 une œuvre filmique engagée. Ich glaubte Gefangener zur sehen est un montage critique d’images récupérées à partir de différentes sources visuelles qui documentent la réalité carcérale : images de surveillance vidéo, films didactiques pour la formation des gardiens de prison, images numériques permettant de tracer les déplacements des détenus. Plus récemment, ses oeuvres ont été produites aussi pour la télévision et en tant qu'installations dans des expositions multimédias.
Fondateur et directeur de l’Ecole internationale pour les Nouveaux médias de Lübeck, Hubertus von Amelunxen est théoricien de l’image, particulièrement de la photographie. Il a été l’éditeur de la revue Fotogeschichte et commissaire de plusieurs expositions de photographie. Ses travaux reposent sur une approche transdisciplinaire des nouveaux médias, ouverte sur le champ politique et social. Il a notamment participé au catalogue Face à l’Histoire 1933-1996. L’artiste moderne devant l’événement historique (Centre Pompidou, Paris,1996), et publié Theorie der Fotografie IV, 1980-1995 (Munich, 2000) ; Allegorie und Photographie : Untersuchen zur Französischen Literatur des 19. Jahrhundert (Mannheim, 1992) ; (avec Andrei ugica) Television/Revolution. Das Ultimatum des Bildes (Marburg, 1990).

Cycle(s) : Colloque Photographie, prison, pouvoir : Politiques de l'image carcérale
Evénement(s) : Le Louvre invite Robert Badinter - Regards sur la prison, Le Louvre invite Robert Badinter - Regards sur la prison

Informations pratiques

Conformément aux directives gouvernementales de lutte contre la propagation du virus Covid-19, le musée du Louvre et le musée national Eugène-Delacroix sont fermés jusqu'au mardi 15 décembre inclus.

Les visiteurs ayant acheté un billet pour cette période seront remboursés automatiquement. Aucune démarche n’est nécessaire.

Le jardin des Tuileries et le jardin du Carrousel sont ouverts.

Retrouvez sur cette page toutes les informations liées à la situation sanitaire.

Nous vous remercions de votre compréhension.