Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Expositions & Actualités>Musique>à 17hRafael Kubelik. Seiji Ozawa

Frank, Orff, Schoenberg

L’orchestre de Boston est, avec celui de Chicago, l'une des deux formations symphoniques nord-américaines que Rafaël Kubelik dirigea fréquemment. C’est notamment avec cet orchestre qu’il grava la cinquième symphonie de Beethoven qui faisait partie de son intégrale réalisée avec neuf formations différentes.

Au cours d’un règne exceptionnellement long (plus de trente années) à la tête de l’orchestre de Boston, Seiji Ozawa a laissé un nombre important de documents filmés qui témoignent de l’étendue de ses intérêts musicaux. L’ancien élève de Bernstein a poursuivi la politique de créations et de commandes et a largement illustré le répertoire des grands classiques du XXème siècle.
Il se rendit particulièrement populaire auprès du public de Boston ainsi que des musiciens de l’orchestre en sachant mélanger dans ses programmes audaces et sacrifices aux classiques favoris. Ce Carmina Burana est le genre d’œuvre où la direction volontiers très plastique d’Ozawa était sûre de s’attirer un large succès.

Franck : Symphonie en ré mineur
Dir. : Rafael Kubelik, 1967, 37 min, coul.

Orff : Carmina Burana (O Fortuna)
Evelyn Mandac (Soprano), Stanley Kolk (Ténor), Sherill Milnes (Basse), New England Conservatory Chorus
Dir. : Seiji Ozawa, 1969, 5 min, coul.

Arnold Schoenberg : Gurrelieder (extrait)
Avec James McCraken, Jessye Norman, Tatiana Troyanos, David Arnold, Kim Scown, Werner Klemperer
Dir. : Seiji Ozawa
Prod.: WGBH, E.-U., 1982, 40 min, coul.

Cycle(s) : Cycle "Portrait de l'Orchestre symphonique de Boston"

Informations pratiques

Le musée du Louvre, le jardin des Tuileries et la Cour Carrée sont fermés jusqu'à nouvel ordre.

Les visiteurs ayant acheté un billet en ligne pour le musée seront remboursés. Vous n’avez aucune démarche à effectuer. En raison du nombre élevé de billets à rembourser, le délai de ce traitement est estimé à trois mois.

Nous vous remercions de votre compréhension.