Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Expositions & Actualités>Conférences et colloques>à 18h30Vertige de la Liste : inventaires de trésors du Moyen Age

par Jannic Durand, musée du Louvre

"Les vases, les calices, tout révélait sa propre matière précieuse : entre le jaune de l'or, la blancheur immaculée des ivoires et la transparence du cristal, je vis rutiler des gemmes de toutes les couleurs, de toutes les dimensions, et je reconnus l'hyacinthe, la topaze, le rubis, le saphir, l'émeraude, la chrysolithe, l'onyx, l'escarboucle et le jaspe et l'agate. Et dans le même moment, je me rendis compte de tout ce que, le matin, ravi en prière et puis bouleversé par la terreur, je n'avais pas remarqué : le paliotto de l'autel et trois autres panneaux qui lui faisaient couronne, étaient entièrement d'or, et enfin l'autel entier paraissait d'or de quelque côté qu'on le regardât.
L'Abbé sourit devant mon étonnement : ‘Ces richesses que vous voyez, dit-il tourné vers moi et mon maître, et d'autres que vous verrez encore, sont l'héritage de siècles de piété et de dévotion, et témoignent de la puissance et de la sainteté de cette abbaye. "
Umberto Eco, Le Nom de la rose, « Deuxième jour, None », p. 154-155, trad. Jean-Noël Schifano (Grasset & Fasquelle, 1982 pour la traduction française).

L’intérêt que présentent les inventaires des trésors médiévaux, ecclésiastiques ou princiers, va bien au-delà de l’histoire de l’art. C’est qu’ils décrivent les objets les plus divers, et de toute nature. Leur lecture peut sembler fastidieuse, leur contenu aléatoire et leur méthode abstruse : ce ne sont parfois que de simples listes, mais ils peuvent constituer dans d’autres cas de véritables inventaires dont les descriptions saisissent le lecteur jusqu’au vertige. Le plus souvent, pourtant, leur cohérence interne répond à une vision du monde spirituelle et matérielle qui annonce par bien des aspects celle de la Renaissance et des Temps modernes.

Archiviste-paléographe de formation, Jannic Durand est conservateur en chef au département des Objets d’art du musée du Louvre. Il a également enseigné l'histoire générale de l'art du Moyen Âge à l'École du Louvre. Il est l’auteur de nombreuses études sur l’art byzantin et sur l’orfèvrerie médiévale et fut notamment commissaire des expositions « Byzance : l'art byzantin dans les collections publiques françaises (musée du Louvre / Bibliothèque Nationale, 1992-1993) et « Armenia sacra : Mémoire chrétienne des Arméniens (IVe-XVIIIe siècle) » (musée du Louvre, 2007). Il prépare actuellement l’exposition « Sainte Russie » qui sera présentée au musée du Louvre au printemps 2010.

Cycle(s) : Trésors et collections
Evénement(s) : Le Louvre invite Umberto Eco, Le Louvre invite Umberto Eco

Informations pratiques

Lieu

Auditorium du Louvre

Tarifs

5 euros (plein),
4 euros (réduit),
3 euros (solidarité),
2 euros (Jeunes -26 ans, Groupes scolaires, Carte Louvre Jeunes)