Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Expositions & Actualités>Films>à 20h30Le Procès

Drame psychologique d’Orson Welles, d’après Le Procès de Kafka

Film présenté par Jean-Pierre Berthomé, université Rennes-2.

Lumières d’Edmond Richard, décors de Jean Mandaroux, prologue sur écran d’épingles d’Alexandre Alexeieff
Avec Anthony Perkins (Joseph K.), Jeanne Moreau, Elsa Martinelli, Orson Welles, Romy Schneider, Michaël Lonsdale, Suzanne Flon, Akim Tamiroff, Fernand Ledoux, Madeleine Robinson.
Fr./It./R.F.A., 1962, 114 min, n.b.

Orson Welles passe du roman au film par l’édification d’un espace architectural et urbain purement cinématographique, aberrant, sans doute inspiré des prisons de Piranèse.
Le montage, notamment les entrées et sorties de champ, les ellipses, les jeux de la lumière et de l’architecture, figurent un dédale, à la fois mental et spatio-temporel, oppressant.

«La réussite de Welles en fonction de Kafka, c’est d’avoir su montrer comment des régions spatialement distantes et chronologiquement distinctes communiquaient entre elles, au fond d’un temps illimité qui les rendait contiguës : c’est à cela que sert la profondeur de champ, les cases les plus éloignées communiquent directement dans le fond. Mais quel est ce fond commun à toutes les nappes, d’où elles sortent et où elles retombent en se cassant ?
Quelle est cette justice supérieure, dont toutes les régions sont seulement l’auxiliaire?»
Gilles Deleuze.

Cycle(s) : Les dédales d'Orson Welles
Evénement(s) : Labyrinthes, Labyrinthes

Informations pratiques

Lieu

Auditorium du Louvre

Accès

Par la pyramide, le passage Richelieu ou les galeries du Carrousel

Tarifs, informations, réservations

- 6 €
- 5 € (réduit)
- 3,5 € (jeunes et solidarité)
- 2,5 € (scolaires et carte Louvre jeunes)