Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Expositions & Actualités>Musique>à 20hStravinski : L’Oiseau de feu, ballet intégralOrchestre de...

Si vous n’arrivez pas à lire les médias, téléchargez Flash Player.

En coproduction avec l’Orchestre de Paris.

La séance pédagogique du 1er décembre et le concert du 2 décembre sont diffusés gratuitement en webcast en direct et en différé, jusqu’au 31 janvier 2009, sur les sites louvre.fr, medici.tv, france3.fr, france5.fr, radiofrance.fr et orchestredeparis.com coproducteurs de l’événement.

L’Oiseau de Feu d’Igor Stravinski sera donné dans la version intégrale du ballet de 1910.
Ce concert gratuit marque de façon particulièrement brillante le cycle d’accueil, par le Louvre, de personnalités extérieures au monde des musées. Ce soir-là, L’Oiseau de feu a pour double écrin le verre et la nuit, puisqu’il est donné dans le vaste espace couronné par la pyramide de Ieoh Ming Pei. Une entreprise audacieuse et prometteuse de féerie qui correspond bien à l’œuvre.
En composant L’Oiseau de feu, Stravinski répondait à une commande des Ballets russes imposant des contraintes liées à un genre et à un argument.
Mais il en est résulté une partition qui transcende l’anecdotique et le pittoresque, qui vit magnifiquement, indépendamment même de toute représentation chorégraphique. Le spectacle, « prodige d’équilibre le plus exquis entre les sons, les mouvements, les formes » (selon Henri Guéon, écrivain et critique), a conquis les premiers spectateurs de 1910 par son originalité due à une collaboration intime entre le chorégraphe, le musicien et le peintre. Mais les commentateurs n’ont pas hésité à louer particulièrement les mérites d’une musique tout entière à découvrir. « La partition est d’un jeune Russe complètement inconnu ici. C’est une œuvre admirable. Pour la première fois de ma vie un ballet m’a ému au point de me remplir les yeux de larmes. […] Il n’y a plus la moindre erreur : c’est bien un chef-d’œuvre », écrit le compositeur Alfred Bruneau, élève de Massenet et ami de Zola.

Ces qualités remarquées dès les premières auditions – « l’orchestre sonore, coloré, lumineux, constamment vibrant », « l’ingéniosité des thèmes et l’éclat de l’instrumentation », « le pépiement des timbres, la caresse de la mélodie, le délire des danses », « l’invention rythmique, la verve et la couleur » – en font une œuvre flamboyante du XXe siècle. À goûter entre lumière et ténèbres.
David Sanson
© auditorium du louvre 2008

Le Louvre et l'Orchestre de Paris proposent une introduction au concert L’Oiseau de feu avec un atelier pédagogique destiné au public scolaire, le 1er décembre à 15h à la salle Pleyel.

Le concert du 2 décembre sera diffusé sur France Musique le 11 décembre à 10h.

Cycle(s) : Le Louvre invite Pierre Boulez, Concerts
Evénement(s) : Le Louvre invite Pierre Boulez, Le Louvre invite Pierre Boulez

Informations pratiques

Concert gratuit

Accès
par la pyramide, le passage Richelieu ou les galeries du Carrousel.

Informations
01 40 20 55 55, de 9h à 19h du lundi au vendredi.