Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Expositions & Actualités>Films>Aelita

En partenariat avec :

Projection concert de Jacob Protazanov, URSS, 1924, 110 min, nb, intertitres russes sous-titrés en français, copie 35 mm de la cinémathèque de Toulouse.

Avec Igor Ilinski, Youlia Solntseva, Nicolas Tsereteli, Vera Orlova
Accompagné au piano par Robert Piéchaud.

L’ingénieur Los construit un engin spatial avec lequel il espère atteindre la planète Mars. Recherché pour avoir tiré sur sa femme dans un accès de jalousie il décolle avec son équipage. Sur Mars, les trois hommes découvrent qu’une belle souveraine, Aélita, règne sur une société féodale. Ils fomentent alors une révolte des esclaves… Premier film à grand budget réalisé en Russie et destiné à concurrencer le cinéma hollywoodien et le cinéma expressionniste allemand, Aélita livre un témoignage précieux sur la Nouvelle Politique Économique mise en place par Lénine. Les décors, imaginés par Alexandra Exter, peintre russe d’avant-garde inspirée par le constructivisme et le cubisme, et Isaak Rabinovich, contribuent à la réussite des séquences de science-fiction du film.

Robert Piéchaud, pianiste et compositeur
Pianiste, Robert Piéchaud se produit en Europe en récitals, de Bach à Ligeti, incluant souvent ses propres compositions. Sa réputation s’étend également à l’informatique musicale : il est un expert et développeur reconnu du logiciel Finale, et, depuis 2012, il collabore étroitement avec l’équipe d’acoustique instrumentale de l’IRCAM. Robert Piéchaud a principalement écrit pour le piano (Études, Miniatures) et des formations de chambre, et développe un langage richement harmonique où il reconnaît volontiers, entre autres, des influences de Ligeti, Ohana ou Ives.
Passionné de cinéma muet (Keaton, Chaplin, Linder, Mizoguchi, Ozu, …), il se produit comme improvisateur à L’Auditorium du Louvre (Aelita, 2015, Le cameraman, 2014), à la Cinémathèque Française, au Collège des Bernardins, et a assuré plusieurs saisons au cinéma Le Grand Action (Paris). Il a écrit pour la danse et le théâtre : Parcours 2C (autour de la Passion) du chorégraphe Bernardo Montet (Paris, Théâtre de la Ville, 2005), Touch.ed pour Eva Klimáčková (2011), Père-fils avec le comédien Umberto Fabi (2010). Avec la mezzo-soprano Jill McCoy et Stanislas de Nussac (clarinette basse), Robert Piéchaud fonde en 2011 le trio Trans-Atlantismes dont il est aujourd’hui le directeur artistique.
Parmi ses créations ou performances récentes, citons Still (Collège des Bernardins, 2013), The Bagdad Zoo (2012) et Shiloh (2011, d’après Herman Melville), pour voix et clarinette basse, Snow Flurries pour piano (2011). Il travaille actuellement avec le Festival d’Automne à Paris sur un projet monographique pour 2016 intitulé Amerika.

Cycle(s) : Autour de « Metropolis »
Evénement(s) : En lien avec l'exposition « Brève histoire de l’avenir »

Informations pratiques

Lieu
Auditorium du Louvre

Tarif E
6 €, plein
5 €, abonnement classique
4 €, abonnement tarif réduit
3 €, réduit
3 €, jeune ; solidarité
3 €, scolaire
Gratuit pour les étudiants en art et histoire de l'art et pour les Amis du Louvre jeune

Caisse de l’auditorium
Du lundi au samedi (sauf le mardi),de 9h à 17h15, les mercredi et vendredi jusqu’à 19h15.
Ouverture des caisses le 2 septembre 2015.
Ventes en continu à la Fnac.

Par téléphone
01 40 20 55 00
Du lundi au vendredi (sauf mardi), de 11h à 17h, uniquement par carte bancaire.