Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Expositions & Actualités>Films>Agnès de-ci, de-là Varda - 3 & 4

Si vous n’arrivez pas à lire les médias, téléchargez Flash Player.

Agnès de-ci, de-là Varda
Fr., 2011, réal. Agnès Varda,2011, 5x45 min
« J’ai commencé une série de voyages, filmant de ci de là des visages et des mots, des musées, des fleuves et des œuvres… et des artistes dont j’aime le travail. » Agnès Varda

Agnès de-ci, de-là Varda – Épisodes 3 & 4

Episode 3
Dans ce troisième épisode, Agnès Varda se rend à Cologne, à Saint-Pétersbourg, à la foire de Bâle, et invite Christian Boltanski et Annette Messager à déjeuner dans sa cour. "Hélène Louvart, chef-opératrice des Plages d'Agnès avait préparé un éclairage raffiné de ce déjeuner de soleil avec de grands draps tendus au-dessus de nous. Soudain, pluie intense. Abrités, on a continué à tourner. La pluie s'entend... soit. Tout à coup, une rigole qui s'était formée au bout du drap s'est déversée dans le col de Christian. Il a fallu arrêter. Quels mots de lui avons-nous perdus ? Nous avions quand même enregistré : 'C'est l'idée de Kantor. C'est qu'on porte tous un enfant mort en nous... La première chose qui meurt en nous, c'est nous enfant et on le garde... On a tous un cadavre de nous-mêmes enfant en nous qui revient de temps en temps.'"

Episode 4
À Sète, Agnès Varda retrouve un artiste qu'elle connaît depuis longtemps, Pierre Soulages. De sa terrasse qui surplombe la mer, le peintre du noir lui explique qu'il s'est acheté un horizon, auquel il préfère néanmoins tourner le dos quand il crée. La cinéaste rend également visite à Ange et Daniel Calli, deux frères qu'elle a rencontrés alors qu'elle avait besoin de filets de pêche pour une de ses installations, la Cabane sur la plage. À la Biennale de Lyon, la réalisatrice s'entretient avec ses voisins chinois, dont elle tente de percer les visées artistiques. Après avoir assisté à leur performance et partagé leur soupe, elle leur montre sa Cabane de cinéma tout en pellicules. Profitant de cette escale lyonnaise, Agnès Varda s'arrête saluer le fibulanomiste Michel Jeannès, qui réalise un étonnant travail poétique et social autour du bouton.

 

Cycle(s) : Journées internationales du film sur l'art, 10e édition

Informations pratiques

Lieu
Auditorium du Louvre

Tarif E
6 €, plein
5 €, réduit
3 €, jeune (- de 26 ans) ; solidarité ; scolaire

Gratuit
- Adhérents Amis du Louvre Jeunes ;
- Etudiants en art, histoire de l’art et architecture ;
- Personnel du ministère de la Culture et de la Communication ;
- Membres du Conseil International des Musées (ICOM)
- Adhérents Carte Louvre professionnels.
Entrée libre dans la demi-heure précédant la manifestation, sur présentation d’un justificatif

Caisse de l’auditorium
Du lundi au dimanche (sauf le mardi) de 9h à 17h15, et les mercredis et vendredis jusqu’à 19h15.
Par téléphone 01 40 20 55 00
du lundi au vendredi (sauf mardi) de 11h à 17h, uniquement par carte bancaire.

Acheter un billet pour cette séance Acheter des billets pour le cycle