Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Expositions & Actualités>Conférences et colloques>Aux origines d’une des Sept merveilles du monde : l’Artémision...

Si vous n’arrivez pas à lire les médias, téléchargez Flash Player.

Essor et rayonnement aux époques géométrique et archaïque
par Michael Kerschner, Österreichisches Archäologisches Institut, Vienne

L’Artémision d’Éphèse est l’un des sanctuaires les plus importants du monde grec à l’époque hellénistique : le temple de la déesse Artémis est alors considéré comme une des « Sept Merveilles du monde ». Cette évolution est le fruit d’un long processus qui va être analysé au cours de cette conférence.
Le commencement du culte est attesté au début de l’Âge du Fer, alors que le sanctuaire était un petit enclos sacré sans structure architecturale. L’aspect majeur du rite était la consommation en commun de nourriture et de boissons. Les offrandes votives étaient rares et modestes, phénomène qui n’évolue guère au Géométrique récent, contrairement à ce qu’on observe à l’Héraion de Samos, l’île voisine.
Au cours du VIIe siècle avant J.-C., cependant, l’Artémision d’Éphèse connaît un essor fulgurant. Au second quart du VIIe siècle avant J.-C., un premier temple en pierre est construit, un des plus anciens de l’Égée à présenter un plan périptère. La richesse des offrandes augmente considérablement à partir du milieu du VIIe siècle avant J.-C. et cet essor est clairement attribué à l’action des Mermnades qui règnent sur la Lydie voisine. Crésus, le dernier membre de la dynastie, contribua tout particulièrement par ses dons généreux à la splendeur et au gigantisme du premier diptère en marbre qui établit la renommée du sanctuaire.

Michael Kerschner est membre de l’Institut archéologique autrichien de Vienne où il dirige l’unité de recherche « Culte et sanctuaire ». Il a soutenu en 1995 une thèse intitulée « East Greek Bird Bowls and Related Pottery. Studies on the Chronology and Distribution of East Greek Pottery ». Spécialiste de l’Ionie aux époques géométrique, archaïque et classique, il a réalisé conjointement avec Hans Mommsen des analyses archéométriques sur la production de céramiques de l’est de la mer Égée et de l’Eubée. Depuis 1986, il participe régulièrement à des chantiers de fouilles en Grèce (Égine / Kolona, Lousoi) et en Turquie (Milet, Ephèse, Téos). Il est en charge, depuis 2009, du projet « Ephèse à l’époque pré hellénistique » incluant l’étude de l’Artémision.


Evénement(s) : 12h30 au Louvre

Séances

  Lieu Commentaires Réservation
15/02/2018 - 12h30 Auditorium du Louvre Durée : 1h

Informations pratiques

Lieu :
Auditorium du Louvre sous la pyramide.

Tarif D : 8 euros, 6 euros (réduit) ou 4 euros (solidarité et jeunes)
Gratuit avec la carte "Amis du Louvre Jeune" dans la limite d’un quota de places garanties.
Gratuit pour les étudiants en art, histoire de l’art et architecture
Retrait des billets une heure avant à la banque d’accueil de l’auditorium.

Caisse de l’auditorium
Du lundi au dimanche (sauf le mardi) de 9h à 17h15, et les mercredis et vendredis jusqu’à 19h15.
Fermeture du 29 juin au 30 août inclus.

Par téléphone 01 40 20 55 00
du lundi au vendredi (sauf mardi) de 11h à 17h, uniquement par carte bancaire.

Sur internet
www.fnac.com

Accès
Métro : Palais-Royal / Musée du Louvre.
Entrée par la Pyramide, le passage Richelieu (de 9h à 17h30,jusqu’à 18h les mercredis et vendredis), ou les galeries du Carrousel.
Parc de stationnement du Carrousel ouvert de 7h à 23h.

Acheter un billet