Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Expositions & Actualités>Films>FantasmagoriesImages gravées – La gravure sur pellicule

  • bandeau Fantasmagories 940x250px

Cycle de films Fantasmagories
Images gravées – La gravure sur pellicule

En écho à l’exposition « Gravure en clair-obscur » du 18 octobre 2018 au 14 janvier 2019 et à l’ouverture de la salle de médiation du département des Arts Graphiques (Sully)

Ce programme propose, en compagnie de cinéastes et de spécialistes, un regard panoramique sur l’image gravée en mouvement, avec des projections et des rencontres, ainsi qu’une master classe et une performance de gravure sur pellicule en direct de Pierre Hébert.

En partenariat avec la Cinémathèque Québécoise, la Direction du Patrimoine du CNC (Ecran d’épingles), l’ONF - Office National du Film du Canada (Montréal) et la NEF Animation (Abbaye de Fontevraud)
Avec le soutien de la Délégation du Québec à Paris et du Conseil des Arts et des lettres du Québec
Merci pour leur précieux concours à Marcel Jean et Marco de Blois (Cinémathèque Québécoise), Pierre Hébert, Sophie Le Tétour et Jean-Baptiste Garnero (Direction du Patrimoine du CNC), Xavier Kawa-Topor (NEF Animation), et Diane Hétu (ONF)

En 1908, Emile Cohl, dessinateur caricaturiste et pionnier du film d’animation, réalisait son premier dessin animé et choisissait de l’intituler Fantasmagories. En effet, une parenté s’imposait entre ces premières images dessinées en mouvement et le Grand art de la lumière et de l’ombre : la fantasmagorie, ou art de faire parler les fantômes en public, popularisée par Robertson au 18e siècle, consistait à projeter et à animer sur un écran, à l’aide d’un dispositif sophistiqué, des scènes (peintes ou gravées) pour frapper l'imagination d’un public avide de sensations.
Si le terme fantasmagorie désigne aujourd’hui pour certains, par extension, tout le cinéma d’animation, quelques techniques comme la peinture et la gravure sur pellicule renvoient particulièrement à son archéologie. En traçant directement l’image sur la pellicule, le geste du cinéaste-graveur évoque en effet avec force celui du graveur d’estampe, tout comme il convoque l’esthétique du Grand art de la lumière et de l’ombre.

Samedi 13 octobre à 14h30
Les pionniers

Samedi 13 octobre à 17h
Les héritiers. Panorama et nouvelles écritures

Dimanche 14 octobre à 14h30 
Pierre Hébert – projections et master classe

Dimanche 14 octobre à 18h
Scratch - Performance ciné musicale de gravure en direct à trois projecteurs 16mm

Mercredi 31 octobre à 15h
« Gravés, grattés, piqués »

Agenda des expositions et évenements
D L M M J V S
30 1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31 1 2 3

Toute la programmation

Informations pratiques

OUVERTURE DES CAISSES le 29 août 2018
Lieu
Auditorium du Louvre, sous la pyramide

Tarif D 
8 €, plein
6 €, réduit
4 €, jeune (- de 26 ans) ; solidarité ; scolaire

Gratuit
- Adhérents Amis du Louvre Jeune ;
- Etudiants en art, histoire de l’art et architecture ;
- Personnel du ministère de la Culture et de la Communication ;
- Membres du Conseil International des Musées (ICOM)
- Adhérents Carte Louvre Professionnels.
Entrée libre dans la demi-heure précédant la manifestation, sur présentation d’un justificatif

Caisse de l’auditorium
Du lundi au dimanche (sauf le mardi) de 9h à 17h15, et les mercredis et vendredis jusqu’à 19h15.
Par téléphone 01 40 20 55 00
du lundi au vendredi (sauf mardi) de 11h à 17h, uniquement par carte bancaire.