Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Arts & éducation>Conférences de l'auditorium>Art contemporain>Dawson City : Frozen Time (Dawson City : le temps suspendu)

Dawson City : Frozen Time (Dawson City : le temps suspendu)

Rencontre autour du film Dawson City : Frozen Time de Bill Morrison

Auditorium du Louvre, 28 janvier 2018 : Projection suivie d’une discussion avec Pip Chodorov et Bill Morrison.
Dans le cadre des Journées internationales du film sur l'art, 11e édition (Auditorium du Louvre, du 19 au 28 janvier 2018).
Les Journées internationales du film sur l'art (Jifa) témoignent chaque année du regard attentif et complice que pose le cinéma sur le processus créatif et le rôle de l’art dans nos sociétés.

Première française
Dawson City: Frozen Time (Dawson City : Le Temps suspendu)
De Bill Morrison

É.-U., 2017, 120 min, vostf, fichier numérique
Réalisation, montage : Bill Morrison
Musique : Alex Somers
Produit par Madeleine Molyneaux et Bill Morrison

En 1978, à Dawson City dans le Yukon, où la Ruée vers l’or attira, à la fin du XIXe siècle, des milliers de prospecteurs, des centaines de bobines de film nitrate sont retrouvées, miraculeusement conservées. A travers l’histoire de ces bobines enterrées durant près d’un demi-siècle dans le sol gelé puis mises au jour et restaurées, c’est non seulement l’histoire de Dawson City qui se dessine, mais aussi celle de toute une époque. Bill Morrison, en archéologue de la mémoire, déroule le fil de ce temps suspendu. En offrant une nouvelle vie à ces images oubliées et délaissées et en révélant « la sensation du présent qu'elles recèlent », il pose non seulement la question de la mémoire des images interrogeant, de fait, l’essence même du cinéma, mais aussi celle du sens de l’histoire et de sa représentation.

Entré en cinéma par la peinture, Bill Morrison est l’auteur de plus d’une vingtaine de films. Dès ses premières réalisations – Night Highway (1990), The Death Train (1993), The Film of Her (1996) – il utilise la technique du remploi, et tout particulièrement celle du « montage croisé » de sources préexistantes. Avec Decasia (2002), la décomposition s’impose comme un motif central de son oeuvre.
Bill Morrison combine souvent le remploi d’archives rares avec de la musique contemporaine. Il a ainsi collaboré avec les plus grands compositeurs : John Adams, Gavin Bryars, Philip Glass, Michael Gordon, Bill Frisell, Vijay Iyer, Jóhann Jóhannsson, David Lang, Steve Reich et Julia Wolfe.
Decasia (2002) a été en 2013 le premier film du 21e siècle à entrer dans le catalogue de la Library of Congress’ National Film. The Great Flood (2013) a reçu un Smithsonian Ingenuity Award de 2014. Son oeuvre, riche de plus de 30 titres, a été honorée par une rétrospective au MoMA en 2014-2015. Enfin, Dawson City : Frozen Time (2016) a obtenu le Critics’ Choice Award du documentaire le plus innovant et été élu meilleur documentaire de 2017 par la Boston Society of Film Critics.

Informations pratiques

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi
Nocturne gratuite le premier samedi du mois
de 18h à 21h45

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre 2019

Information in other languages

Entrez au musée en moins de 30 minutes
en achetant votre billet en ligne :

Achetez votre billet