Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Expositions & Actualités>Conférences et colloques>De Mouweis à El-Hassa : près des pyramides de Méroé, un nouveau...

par Vincent Rondot, musée du Louvre

Méroé, Naga et Moussawarat es-Soufra sont les sites emblématiques de la civilisation méroïtique, décrits par les voyageurs du 19e siècle. Dans cette région, que l’Antiquité classique appelait île de Méroé, temples et pyramides royales sont désormais bien connus. D’autres sites, cependant, contemporains et eux aussi riches en vestiges architecturaux et en informations sont actuellement fouillés. Construits de briques faites de limon du Nil, ils ont moins résisté au temps et sont moins connus.
Le site d’El-Hassa est proche de la nécropole royale de Méroé. Depuis 20 ans, il est l’objet de recherches sur la civilisation méroïtique sur le culte au dieu Amon dans cette région. Daté du 1er s. après J.-C., celui d’El-Hassa apporte des connaissances nouvelles et essentielles sur l’architecture cultuelle comme sur la liturgie : sa voie processionnelle flanqué de statues de béliers en est un des éléments emblématiques. Attaché au temple, un palais cérémoniel  replace cet ensemble dans une trame urbaine, ouvrant ainsi de nouvelles perspectives de recherche. Le site se déployant sur une trentaine d’hectares, une grande diversité de vestiges restent encore à découvrir. Dans ce cadre de recherches, la fouille du Musée du Louvre à Mouweis (2007-2016), à 30 km au sud d’El-Hassa, a mis en évidence des secteurs d’habitat et d’artisanat, caractérisant un site urbain du 4e s. av. J.-C. au 5e s. après J.C, dont une grande activité de construction de bâtiments cultuels et palatiaux du 1er s. avant J.-C. au 2es. après J.-C.
Ces établissements qui s’égrènent le long du Nil dans la région sont peu nombreux mais apportent des informations essentielles à la compréhension de la civilisation méroïtique. Longtemps connue via ses vestiges funéraires, ce renouveau de la recherche dans le Soudan central comme aux confins de l’empire permet de comprendre les aspects multiples et complexes de cette civilisation. Les projets archéologiques du Musée du Louvre au Soudan s’inscrivent dans une collaboration scientifique avec les Antiquités Soudanaises la National Corporation  for Antiquities and Museums.

Vincent Rondot et directeur du département des Antiquités égyptiennes du musée du Louvre depuis 2014. Il est égyptologue et directeur de recherche au Centre national de la recherche scientifique (CNRS depuis 1997. Il a passé 10 ans en Egypte et cinq ans au Soudan, notamment en tant que membre scientifique de l’Institut français d’archéologie orientale du Caire (1988-1992). Il a fait partie de l’équipe à la conservation du département des Antiquités égyptiennes qui a été en charge de la réorganisation de la présentation permanente des collections égyptiennes du musée du Louvre (1993-1997). Il a dirigé la Section française de la Direction des Antiquités du Soudan à Khartoum (2004-2009). Epigraphiste et archéologue, ses recherches portent principalement sur l’étude des cultes au dieu Amon, en Egypte et au Soudan ainsi que sur les cultes du dieu crocodile Sobek dans le Fayum, à l’époque gréco-romaine. Les questions d’iconographie divine et de l’impact de l’hellénisme sur ces dernières durant les derniers siècles du paganisme l’intéressent tout particulièrement, tant en Egypte qu’au Soudan.

Informations pratiques

Lieu
Auditorium du Louvre, sous la pyramide

Tarif D
8 €, plein
6 €, réduit
4 €, jeune (- de 26 ans) ; solidarité ; scolaire

Gratuit
- Adhérents Amis du Louvre Jeune ;
- Etudiants en art, histoire de l’art et architecture ;
- Personnel du ministère de la Culture et de la Communication ;
- Membres du Conseil International des Musées (ICOM).

Entrée libre dans la demi-heure précédant la manifestation, sur présentation d’un justificatif

Caisse de l’auditorium
Du lundi au dimanche (sauf le mardi) de 9h à 17h15, et les mercredis et vendredis jusqu’à 19h15.
Par téléphone 01 40 20 55 00
du lundi au vendredi (sauf mardi) de 11h à 17h, uniquement par carte bancaire.

Acheter un billet