Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Arts & éducation>Conférences de l'auditorium>Colloques, cycles de conférences en histoire de l'art>Découvrir... les arts de l'Islam : Figures sacrées, portraits...

Découvrir... les arts de l'Islam : Figures sacrées, portraits profanes

Par Christiane Gruber, professeur d'art islamique à l'université du Michigan
3 conférences : les 16 et 23 février et 2 mars 2018 (Auditorium du Louvre)

Les trois conférences de cette saison, confiées à Christiane Gruber, s’intéressent aux représentations de personnages religieux et profanes, de la période médiévale aux débuts du 20e siècle.

Ces figures, peintes ou sculptées, sont-elles permises ? Le Prophète de l’Islam est-il représenté ?
Comment s’est développé l’art du portrait et quels ont été ses supports ?

Christiane Gruber est professeur d’art islamique à l’université du Michigan à Ann Arbor.
Docteur en histoire de l’art de l’université de Pennsylvanie, elle a enseigné à l’université d’Indiana, à l’université Humboldt de Berlin et à l’École Pratique des Hautes Études à Paris.
Ses recherches portent principalement sur les arts du livre et la peinture figurative pendant la période pré-moderne (1300-1600 environ), ainsi que sur la culture visuelle contemporaine en terres d’Islam.
Elle a publié deux livres sur les textes et les images de l’ascension céleste (mi‘raj) du Prophète Muhammad. Son prochain ouvrage, à paraître en 2018, est intitulé The Praiseworthy One : The Prophet Muhammad in Islamic Texts and Images.

Images et idoles : un débat de longue date

Aujourd’hui plus que jamais se pose cette question : les images des êtres humains sont-elles interdites en terres d’Islam ?

Cette première séance se penche sur les discussions et les débats concernant les idoles et les arts figuratifs, soulignant en particulier les informations contenues dans le Coran, les Hadiths (c’est-à-dire les Faits et Gestes du Prophète Muhammad) et les textes légaux. Est aussi exploré plus d’un millénaire d’expressions artistiques figuratives : peinture, sculpture et photographie.

Représentations figuratives du Prophète en Islam

Les images du Prophète Muhammad existent-elles ou sont-elles interdites comme nous l’entendons souvent ?

Il existe cependant de nombreuses peintures figuratives qui lui sont dédiées, notamment dans les manuscrits illustrés entre 1300 et 1600 en terres turques et persanes.
Cette deuxième séance explorera le développement de leur iconographie et de quelle manière ces images répondaient à une variété d’attentes dévotionnelles, pédagogiques et spirituelles.

L’art du portrait, du manuscrit au décor architectural

Comment furent représentés les souverains, leur entourage et d’autres personnages avant l’avènement de la photographie en terres d’Islam ?

Cette dernière séance portera sur l’art du portrait à travers ses différents supports, en particulier la peinture de manuscrit, d’album, la peinture sur toile et la peinture murale. Dans les mondes iranien, indien et turc entre le 16e et le début du 20e siècle, l’art du portrait permet d’aborder la question des représentations peintes, entre figure idéale et portrait réaliste.

Informations pratiques

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi
Nocturne gratuite le premier samedi du mois
de 18h à 21h45

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre 2019

Information in other languages

Newsletter

Entrez au musée en moins de 30 minutes
en achetant votre billet en ligne :

Achetez votre billet

Documents liés

Programme détaillé du cycle "Découvrir... les arts de l’Islam : Figures sacrées, portraits profanes"

(pdf, 696.58 Ko)

Téléchargement