Delacroix, jeune homme des Lumières ? auditorium du louvre | Musée du Louvre | Paris

Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Expositions & Actualités>Conférences et colloques>Delacroix, jeune homme des Lumières ?

Conférence-débat-lecture avec Sébastien Allard, musée du Louvre, et Danièle Cohn, université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne.
Lecture d’extraits du Journal et de la Correspondance de Delacroix par Bertrand Brouder, comédien.

Les premiers cahiers du Journal et les lettres écrites par l’artiste à ses amis dans ses jeunes années sont des pépites littéraires méconnues, témoins d’une maturité étonnante et d’un héritage culturel issu des Lumières.
Les thèmes fondamentaux de l’amitié, de la mort et de la gloire guideront les morceaux choisis, interprétés, commentés et débattus en direct.

Ancien élève de l’École Normale Supérieure (Ulm), de l’Institut d’études politiques de Paris et de l’École nationale du patrimoine, Sébastien Allard est conservateur général du patrimoine. D’abord en charge de la peinture française du 19e siècle au musée du Louvre, il est depuis 2014 le directeur du département des Peintures du musée du Louvre.
Spécialiste de la peinture du 19e siècle, il a été le commissaire de nombreuses expositions internationales dont « Dante et Virgile aux enfers d’Eugène Delacroix » (musée du Louvre, 2004), « Portraits publics, portraits privés (1770-1830) » (Paris, Galeries nationales du Grand Palais et Londres, Royal Academy of Arts, 2006-2007), « Eugène Delacroix. De l’idée à l’expression » (Madrid, Caixa Forum- Barcelone Caixa Forum, 2011-2012), « De l’Allemagne » (musée du Louvre, 2013), « Valentin de Boulogne, réinventer Caravage » (Louvre, 2017).
En 2018, il est commissaire de l’exposition « Delacroix (1798-1863) » avec Côme Fabre (musée du Louvre jusqu’au 23 juillet ; à l’automne au Metropolitan Museum de New York), ainsi que de l’exposition « Corot. Le peintre et ses modèles » (musée Marmottan Monet jusqu’au 8 juillet).
Il a été, en 2010, le commissaire de l’invitation au Louvre de Patrice Chéreau et a organisé avec ce dernier et Vincent Huguet deux expositions : « Les Visages et le corps » et « Derrière les images ».
Il est aussi l’auteur de nombreux ouvrages sur l’art de la première moitié du 19e siècle, dont Paris 1820. L’Affirmation de la génération romantique (2005), Le Louvre à l’époque romantique. Les décors du palais (1815-1835) (2006), Ingres. La Réforme des principes (2006), L’Art français. Le XIXe siècle (avec H. Loyrette et L. Des Cars) (2006), Le suicide de Gros. Les peintres de l’Empire et la génération romantique (2011, Prix 2011 de l’Essai de l’Académie française avec M. Cl. Chaudonneret).

Philosophe, Danièle Cohn est professeur des Universités et enseigne l'esthétique à Paris 1 Panthéon Sorbonne.
Elle a publié récemment Anselm Kiefer, Ateliers (Éditions du Regard, 2012), L'artiste, le vrai et le juste (Éditions Rue d'Ulm, 2014). Elle a été commissaire de l'exposition « De l'Allemagne, de Friedrich à Beckmann, 1800-1939 », au Musée du Louvre (2013) et dirigé avec Sébastien Allard le catalogue de cette exposition (Hazan, 2013).

Bertrand Brouder est comédien et musicien. Il a dirigé des concerts et des opéras classiques et contemporains dans plusieurs villes d’Europe, mettant notamment en scène l’opéra Satyricon de Bruno Maderna dont il a assuré la direction musicale. Deux livrets d'opéra qu’il a écrits, Cilégie et Matthias, ont été récompensés en France et à l'étranger. Il a créé en 2007 les Concerts Weltkunst au Ranelagh et en 2015 le festival annuel de films d’opéra Opéra-Film-Art au cinéma Le Balzac.
Il a filmé, mis en scène ou récité, sous forme de monologue, trois pièces de Corneille : L’Illusion comique, Le Cid, Médée. Au cinéma, on l'a récemment vu dans le film Dialogue d'ombres de Jean-Marie Straub. Privilégiant la récitation et la lecture, il prend également part à des œuvres de théâtre musical, souvent en collaboration avec le compositeur Aldo Brizzi pour qui il écrit actuellement un opéra pour enfants. En 2006, il lut au musée du Louvre Wagner et Tannhäuser à Paris de Baudelaire. Depuis, Bertrand Brouder récite ou lit fréquemment dans son auditorium. Au cours des deux dernières saisons, il prêta sa voix, sous la pyramide, à Théophile Gautier et d’autres écrivains, mais aussi à Champollion, Napoléon, l’historien Tonio Hölscher, ou à un dieu crocodile égyptien…

Cycle(s) : Delacroix : récit d'une oeuvre
Evénement(s) : En lien avec l'exposition "Delacroix (1798-1863)"

Informations pratiques

Lieu :
Auditorium du Louvre sous la pyramide.

Tarif D : 8 euros, 6 euros (réduit) ou 4 euros (solidarité et jeunes)

Caisse de l’auditorium
Du lundi au dimanche (sauf le mardi) de 9h à 17h15, et les mercredis et vendredis jusqu’à 19h15.
Fermeture du 29 juin au 30 août inclus.

Par téléphone 01 40 20 55 00
du lundi au vendredi (sauf mardi) de 11h à 17h, uniquement par carte bancaire.

Sur internet
www.fnac.com

Accès
Métro : Palais-Royal / Musée du Louvre.
Entrée par la Pyramide, le passage Richelieu (de 9h à 17h30,jusqu’à 18h les mercredis et vendredis), ou les galeries du Carrousel.
Parc de stationnement du Carrousel ouvert de 7h à 23h.

Acheter un billet