Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements

Collections et départements

Le musée du Louvre présente des œuvres de l'art occidental du Moyen Âge à 1848, des civilisations antiques qui l'ont précédé et influencé et des arts d'Islam. Les collections sont réparties en huit départements qui ont leur histoire propre, liée aux conservateurs, aux collectionneurs et aux donateurs.

Journée Européenne des Métiers d'Art

5 Avril 2018

Journée européenne des métiers d'art, logo, 140x87

Du 6 ou 8 avril

A l’occasion des Journées européennes des métiers d’art, les ateliers muséographiques du Louvre vous ouvrent leurs portes et les jardiniers vous livrent leurs secrets ! Au programme, des visites exceptionnelles durant lesquelles techniciens et jardiniers d'art partageront leurs savoir-faire en atelier, dans les salles du musée et au jardin des Tuileries.

Programmation détaillée et informations pratiques :
https://www.louvre.fr/journees-europeennes-des-metiers-d-art-0

 

 

Jardins du Carrousel et des Tuileries - Actualité

Exposition : Nouvelle rotation des arts du Livre du 27 mars au 17 juillet 2018

5 Avril 2018

Portrait d'homme assis sur ses talons

Du 27 mars au 17 juillet 2018
Aile Denon, niveau parterre

En lien avec l’exposition L’Empire des roses. Chefs-d’œuvre de l’art persan du 19e siècle, organisée au Louvre-Lens, du 28 mars au 23 juillet 2018.

Une partie des collections des Arts de l’Islam du musée du Louvre comprend des œuvres fragiles, sensibles à la lumière, qu’il est impossible d’exposer en permanence comme les textiles, les tapis ou les arts du Livre. C’est pourquoi la présentation de ces collections est renouvelée régulièrement dans les espaces qui leur sont consacrés au niveau parterre de l’aile Denon.

Arts de l'Islam - Actualité

L’œuvre en scène - Une commande royale pour la Sainte-Chapelle : les retables de Léonard Limosin

4 Avril 2018

Retable de la Sainte-Chapelle - 140x87 px

Mercredi 11 avril à 12h30 à l’auditorium du Louvre

Conférence de Françoise Barbe, musée du Louvre et Béatrice Beillard, restauratrice.

Les deux panneaux de retable exécutés par Léonard Limosin en 1553, destinés à orner la chapelle haute de la Sainte-Chapelle de Paris, figurent au rang des chefs-d’œuvre du département des Objets d’art. Ils représentent la Crucifixion et la Résurrection du Christ, accompagnées par des médaillons illustrant quatre scènes de la vie du Christ et les portraits de François Ier et Claude de France sur l’un, Henri II et Catherine de Médicis sur l’autre. Pour mettre au point cette riche composition iconographique, l’artiste utilise des modèles uniques en puisant dans ses propres créations, mais il s’adresse également au peintre italien Nicolò dell’Abate.

Au-delà de leur valeur artistique, ces pièces sont également exceptionnelles par l’importance de la documentation conservée à leur sujet : depuis leur commande par le roi Henri II, jusqu’à leur entrée au musée du Louvre en 1816, en passant par l’histoire mouvementée qu’elles connurent pendant la Révolution. Les panneaux ornent alors le piédestal du tombeau de Diane de Poitiers magnifiquement mis en scène au musée des Monuments français, ouvert par Alexandre Lenoir en 1795. Grâce à l’intérêt qu’il suscite, le retable bénéficie d’une campagne de dessins qui nous apporte des informations essentielles sur l’état de conservation des plaques émaillées au moment de leur première restauration, en 1799.

Cette pièce majeure de la Renaissance française a bénéficié d’une nouvelle restauration, par Béatrice Beillard et Agnès Gall-Ortlik, en 2017.

L’œuvre est exposée Aile Richelieu, 1er étage, Salle 16 – François Ier

Détails et informations pratiques :
https://www.louvre.fr/une-commande-royale-pour-la-sainte-chapelle-les-retables-de-leonard-limosin

Objets d'art - Actualité

Cycle Découvrir les arts de l’Islam : Figures sacrées, portraits profanes

16 Février 2018

Album de peintures et dessins d’Ahmad Shah (?), gouache et or sur papier, Inde, 1749-1754, Paris, Musée du Louvre, MAO  2261, fol. 13 - 140x87px

Suite au cycle de l’an passé, consacré à l’image dans le monde islamique, les trois séances de cette saison – confiées à Christiane Gruber, professeur d’art islamique à l’université du Michigan – s’intéresseront plus particulièrement aux représentations de personnages religieux et profanes, de la période médiévale aux débuts du 20e siècle.

Arts de l'Islam - Actualité

Nouvelle acquisition : Portrait d’Anne-Ange Houdon âgée de quinze mois par son père Jean Antoine Houdon

5 Décembre 2017

Jean Antoine Houdon (Paris, 1788- Paris, 1843), Anne-Ange Houdon (Paris, 1788- Paris, 1843) âgée de quinze mois - 140x87

Le musée du Louvre a pu acquérir par préemption en vente publique, le 16 mai 2017, un des chefs d’œuvre de Jean Antoine Houdon (Versailles, 1741- Paris, 1828), le portrait de sa fille cadette Anne Ange. Ce marbre bien connu et publié plusieurs fois provient de la famille de l’artiste. Vendu à Londres chez Christie’s, le 2 décembre 1965, le buste visible un temps dans le marché de l’art londonien, est proposé chez Sotheby’s à Londres, le 13 décembre 1990, puis à Paris en 1992 à la Biennale des Antiquaires. Il disparaît dans une collection privée suisse avant de réapparaître publiquement à Paris en mai dernier.

Houdon avait trois filles. Il portraitura l’aînée, Sabine (1787-1836), plusieurs fois : âgée de dix mois (plâtre original au Louvre ; marbre au Metropolitan Museum of Art de New York), âgée de quatre ans (plâtre original au Louvre ; marbre à Londres, collection privée) puis adolescente… Il portraitura la cadette, Anne Ange, une seule fois, cheveux bouclés et poitrine nue : le plâtre original, conservé au Louvre fut exposé au Salon de 1791. Et il représenta la benjamine, Claudine (1790-1878), également une seule fois, les épaules couvertes par une draperie (marbre, vers 1793, Worcester, Massachussetts, Art Museum).

Les portraits de ses trois filles par Houdon témoignent d’un intérêt au XVIIIe siècle pour l’enfant en tant que personnalité autonome, et non le reflet d’un type social. Cette adorable brochette d’enfants a toujours été montrée dans une vitrine de la salle Houdon, une des préférées des visiteurs du musée. Le buste d’Anne Ange est exposé à présent sous le double aspect de son modèle en plâtre et du marbre. Cette acquisition spectaculaire complète admirablement notre collection d’œuvres de Houdon, la plus importante au monde.

Vitrine de la salle d’actualité du département des Sculptures, Richelieu entresol

Sculptures - Actualité

/ 14 »

Nb par page :5 -10 -15

Dernières acquisitions

6 Juillet 2017

Portrait de Charles d’Albert d’Ailly, duc de Chaulnes (1625-1698) par Antoine Coysevox (1640-1720)

Portrait de Charles d’Albert d’Ailly, duc de Chaulnes (1625-1698)

  • Antoine Coysevox  (1640-1720)

  • Achat, 2017

  • Sculptures

Toutes les dernières acquisitions


Média en ligne


Informations pratiques

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai, 8 mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Entrez au musée en moins de 30 minutes
en achetant votre billet en ligne :

Achetez votre billet