Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Expositions & Actualités>Conférences et colloques>Diamants de la Couronne

Oeuvre en scène
« Anticomania »: une parure en micro-mosaïques des Diamants de la Couronne
Par Anne Dion-Tenenbaum, musée du Louvre
Dans le cadre de la réouverture de la Galerie d'Apollon

L’empereur Napoléon 1er offre en 1810 à sa future épouse, l’archiduchesse Marie-Louise, une ravissante parure d’inspiration antiquisante. Des micro-mosaïques de verre, sans doute créées par des mosaïstes romains, montrent des ruines antiques ; la monture se compose de feuilles de vigne et de grappes de raisins en or, délicatement ciselées.

La parure est fournie par François-Régnault Nitot (1779-1853), fournisseur habituel de la Maison de l’Empereur, mais les poinçons démontrent que son exécution a été sous-traitée à un bijoutier moins illustre, Antoine-Pierre Chanat.
Inscrite, malgré l’absence de pierres précieuses, sur l’inventaire des Diamants de la Couronne, la parure en micro-mosaïque sera préservée des habituelles remises au goût du jour, qui conduisent à remonter les pierres précieuses sur de nouveaux bijoux.
 

Anne Dion-Tenenbaum, conservateur général, est en charge des collections du 19e siècle du département des Objets d’art du musée du Louvre.
Spécialiste notamment de l’orfèvrerie française et de la joaillerie du 19e siècle, elle a été commissaire des expositions « L’orfèvre de Napoléon, Martin-Guillaume Biennais » (musée du Louvre, 2003), « Trésors d’argent. Les Froment-Meurice, orfèvres romantiques parisiens » (musée de la Vie romantique, 2003). Elle est aussi l’auteur du catalogue Orfèvrerie française du 19e siècle. La collection du musée du Louvre, paru en 2011. Auteur de divers articles et essais sur la joaillerie au 19e siècle, elle prépare avec François Farges un ouvrage sur les joyaux de la Couronne au musée du Louvre.

L'oeuvre en scène
Mise en lumière et filmée en direct sur la scène de l’auditorium, une oeuvre des collections du Louvre est offerte aux regards du public dans ses détails et ses subtilités. Elle dévoile à travers l’oeil intime de la caméra ses richesses techniques, iconographiques et esthétiques, au fil d’une analyse inédite.

Informations pratiques

Lieu
Auditorium du Louvre, sous la pyramide

Tarif D
8 €, plein
6 €, réduit
4 €, jeune (- de 26 ans) ; solidarité ; scolaire

Gratuit
- Adhérents Amis du Louvre Jeune ;
- Etudiants en art, histoire de l’art et architecture ;
- Personnel du ministère de la Culture et de la Communication ;
- Membres du Conseil International des Musées (ICOM).

Entrée libre dans la demi-heure précédant la manifestation, sur présentation d’un justificatif

Caisse de l’auditorium
Du lundi au dimanche (sauf le mardi) de 9h à 17h15, et les mercredis et vendredis jusqu’à 19h15.
Par téléphone 01 40 20 55 00
du lundi au vendredi (sauf mardi) de 11h à 17h, uniquement par carte bancaire.

Acheter un billet