Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Expositions & Actualités>Conférences et colloques>Du partage des chefs-d’œuvre à la garantie des droits culturels...

Ruptures et continuité dans la politique culturelle française (2 journées à l'Auditorium du Louvre, les 19 et 20 décembre 2019)

Dès sa création en 1959, le ministère des Affaires culturelles, confié à André Malraux, reçoit pour missions « de rendre accessibles les œuvres capitales de l’humanité, et d’abord de la France, au plus grand nombre possible de Français ; d’assurer la plus vaste audience à notre patrimoine culturel, et de favoriser la création des œuvres de l’art et de l’esprit qui l’enrichissent ». Le Préambule de la Constitution de 1946, inscrit dans le bloc de constitutionnalité en 1958, proclamait déjà : « la Nation garantit l’égal accès de l’enfant et de l’adulte à l’instruction, à la formation professionnelle et à la culture ».

Alors qu’en 2019 le ministère fête ses soixante ans, le Comité d’histoire organise, en partenariat avec le musée du Louvre, un colloque intitulé « Du partage des chefs-d’œuvre à la garantie des droits culturels : ruptures et continuité dans la politique culturelle française ». Celui-ci se propose de réinterpréter les six décennies d’action du ministère du point de vue des droits culturels, consacrés dans les années 2000 en droit interne, européen et international.

Des communications scientifiques traiteront des problématiques historique, juridique, anthropologique et politique soulevées par la notion de droits culturels ; en alternance, des tables rondes confronteront les acteurs politiques et culturels de différents champs d’intervention du ministère - création, patrimoine, langue – avec des aperçus comparatistes susceptibles d’éclairer le cas français. En clôture, une table ronde sera consacrée aux défis posés à notre organisation politique par l’expression des droits culturels.

En accompagnement du colloque, des étudiants de l’Université Grenoble Alpes (master « Diffusion de la culture ») produiront des « pastilles » vidéos et un Petit Journal distribué au public.

Vendredi 20 décembre 2019

10h
L’articulation entre droits culturels et politiques publiques : les outils juridiques d’une conception démocratique des droits culturels

Communication de Céline Romainville, professeure de droit constitutionnel à l’Université catholique de Louvain, suivie d’une discussion avec Guy Saez, directeur de recherche émérite au CNRS (UMR Pacte)

11h25
Droits culturels et création

Table ronde, coordonnée par Bernard Faivre d’Arcier, vice-président de la Biennale de Lyon, président « des Gémeaux » de Sceaux et du Domaine régional de Chaumont-sur-Loire, ancien directeur du Théâtre et des Spectacles au ministère de la Culture, ancien directeur du Festival d’Avignon

14h30
Humanisme juridique et droits culturels

Communication de Mireille Delmas-Marty, professeure émérite au Collège de France, membre du « groupe de Fribourg » à l’origine de la Déclaration sur les droits culturels, suivie d’une discussion avec Marie Cornu, directrice de recherche au CNRS – Institut des Sciences sociales du Politique et Noé Wagener, professeure de droit public à l’Université de Rouen

15h50
Droits culturels et démocratie

Table ronde, coordonnée par Jean Lebrun, historien et écrivain

17h30
Clôture du colloque par Franck Riester
, ministre de la Culture

Séances

  Lieu Commentaires Réservation
20/12/2019 - 10h Auditorium du Louvre

Informations pratiques

Lieu : Auditorium du Louvre

Entrée libre dans la mesure des places disponibles