Paris - AthènesNaissance de la Grèce moderne 1675 ‐ 1919

Passée

30 septembre 2021 – 7 février 2022

Paris - Athènes

Naissance de la Grèce moderne 1675 ‐ 1919

#ParisAthènes

30 septembre 2021 – 7 février 2022

Présentation

Organisée à l’occasion du bicentenaire de la Révolution grecque de 1821, l’exposition souhaite mettre en valeur les liens unissant la Grèce et la culture européenne, en  suivant notamment le fil des relations entre Paris et Athènes.

Aux 17e et 18e siècles, les ambassadeurs en route vers la Sublime Porte découvrent en Grèce une province ottomane, qui intéresse vivement les artistes et les  intellectuels. En 1821, la guerre d’Indépendance grecque, soutenue militairement et financièrement par certains pays européens, suscite un enthousiasme populaire. Libérée en 1829, la Grèce proclame Athènes comme capitale en 1834. Influencé par la présence allemande et française sur son territoire, le nouvel État grec construit son identité culturelle moderne en puisant aux sources du néoclassicisme français et allemand. La défense du patrimoine national et la collaboration européenne marquée par la création d’instituts archéologiques, comme l’École française d’Athènes en 1846, sont à l’origine d’un bouleversement des connaissances sur le passé matériel de la Grèce.

L’exposition entend pour la première fois croiser cette histoire de l’archéologie avec l’histoire du développement de l’État grec et des arts modernes. Les fouilles de Délos,  Delphes ou de l’Acropole sont à l’origine de la redécouverte d’une Grèce colorée très éloignée des canons du néoclassicisme. À la fin du 19e siècle, les grandes  expositions universelles donnent à voir un nouvel art grec moderne, marqué par la reconnaissance de l’identité byzantine et orthodoxe de la Grèce.

Commissaires

Anastasia Lazaridou, directrice des Musées archéologiques, des Expositions et des Programmes éducatifs au ministère hellénique de la Culture et des Sports, Marina Lambraki-Plaka, directrice de la Pinacothèque d’Athènes, et Jean-Luc Martinez, président-directeur honoraire du musée du Louvre, assistés de Débora Guillon.

Remerciements

Remerciements
Cette exposition bénéficie du mécénat de

DS Automobiles, F. Marc de Lacharrière (Fimalac), Domaine Clarence Dillon, Imerys, The A.G. Leventis Foundation, Art Mentor Foundation Lucerne et Lusis.

En partenariat média avec

Le Point, The New York Times, Libération, GEO, Connaissance des Arts, Radio Classique et BFMTV.

En partariat avec

la FNAC.

Petit Louvre

Vidéos associées

Catalogue de l'exposition

Sélection d'œuvres

  • Eugène Delacroix, La Grèce sur les ruines de Missolonghi

1 sur 4

Autour de l'exposition

Mercredi

La boîte à histoire

Visites contéesDès 4 ansFamilles

Tous les mercredis à 14h30, visites supplémentaires pendant les vacances scolaires. 
À travers un butaï, petit théâtre d'images japonais, laissez-vous conter des histoires merveilleuses. 

En lien avec l'exposition

L’art du portrait dans les collections du Louvre, à la Pinacothèque nationale d’Athènes

Première exposition organisée à la Pinacothèque nationale d’Athènes, l’exposition met à l’honneur la grande diversité des collections du Louvre à travers le genre du portrait, du 1er décembre 2021 au 28 mars 2022.

Qu'est-ce qu'elle a donc, cette Vénus de Milo ?

Ce petit livre, écrit par Ludovic Laugier et illustré avec humour par Thomas Baas, invite à la découverte de tous les aspects connus et moins connus de la Vénus de Milo, l’une des œuvres les plus célèbres du Louvre. De quoi ravir les plus jeunes amateurs d’art antique, tout autant que leurs parents !

Dans la lumière d'Apollon : l'exposition du Louvre à Delphes

Organisée en même temps que l'exposition "Paris-Athènes : naissance de la Grèce moderne (1675-1919), cette exposition met en valeur la collaboration exceptionnelle entre le musée du Louvre et le musée archéologique de Delphes (Grèce). Du 23 septembre 2021 au 21 janvier 2022.