Musée fermé

Conformément aux directives gouvernementales de lutte contre la propagation du Covid-19, le musée du Louvre et le musée national Eugène-Delacroix sont fermés jusqu'à nouvel ordre. Les visiteurs ayant acheté un billet pour cette période seront remboursés automatiquement. Aucune démarche n’est nécessaire.

Acquisition

À table !

Posté le 26 Février 2021

illustration

Le musée du Louvre a récemment acquis par dation* deux pièces exceptionnelles : un service à dessert en porcelaine et un pot-pourri datant tous les deux du 18e siècle. Ces objets qui font leur entrée dans les collections du musée appartenaient depuis 1770 à la même famille. Vous reprendrez bien un peu de dessert Madame Geoffrin.

Marie-Thérèse Rodet, épouse Geoffrin (1699-1777), a joué un rôle essentiel dans la vie parisienne du 18e siècle. Grande habituée des salons**, on dit alors « salonnière », elle reçoit les personnalités du monde littéraire, contribuant à fixer les codes des salons par ses dîners hebdomadaires. 

Madame Geoffrin tisse alors un réseau de relations à l’échelle de l’Europe entière et correspond avec princes et monarques. Sa réputation est telle qu’à l’occasion de son passage à Vienne en 1766, elle est reçue par l’impératrice Marie-Thérèse d’Autriche. C’est suite à cette rencontre et aux échanges épistolaires qui s’ensuivent que Madame Geoffrin reçoit ce service à dessert de porcelaine envoyé par Marie-Thérèse elle-même. 
 

illustration
Assiette de Madame Geoffrin

Produit à la manufacture de porcelaine de Vienne, le service permet de dresser une table de dessert complète pour 12 personnes ! Il comprend assiettes, sucriers, compotiers, couverts, etc., qui ont conservé leurs étuis d’origine, probablement réalisés à la demande de la fille de Madame Geoffrin.

Quant au pot-pourri, œuvre de Pierre Gouthière***, Madame Geoffrin le mentionne brièvement dans l’un de ses carnets, dans lequel elle évoque son « petit monument antique d’ivoire, de marbre et de bronze doré fait par Gouthière » sans donner davantage d’indications sur la date à laquelle elle en a fait l’acquisition. 
 

illustration
Pot-pourri de Madame Geoffrin

Au sommet de la colonne, le vase à l’antique percé de trous permettait la diffusion des parfums, sans doute de fleurs ou d’herbes aromatiques. 

Le service à dessert et le pot-pourri constituent aujourd’hui un témoignage précieux d’un moment de l’histoire sociale et culturelle. Acquis par le département des Objets d’art du musée du Louvre, ces objets sont en cours de restauration en vue de leur future présentation au public !
 


* La dation en paiement est un dispositif, régi par l’article 1716 bis du code général des impôts, permettant de régler une dette fiscale (droits de mutation à titre gratuit entre vifs, droits de partage, Impôt sur la Fortune Immobilière) par la remise à l’État d’objets de haute valeur artistique ou historique. Cette procédure est soumise à l’agrément des ministères de la Culture et des Finances.

** Salon : Réunion de personnalités des lettres, des arts et de la politique qui, en particulier aux 17e et 18e siècles, se tenait chez une femme distinguée et où l'on discutait de littérature, de philosophie, de politique, etc. Dictionnaire Larousse

*** Pierre Gouthière est un orfèvre et bronzier du 18e siècle.
 

Vous aimerez aussi

Les Tuileries inspirées par les tableaux du Louvre

C’est le printemps ! Vous l’aurez peut-être remarqué au détour d’une balade, les Tuileries se parent des couleurs du Louvre. Chaque année, les jardiniers rivalisent de créativité en s’inspirant des temps forts de la vie du musée.

Le mastaba du Louvre prend de la hauteur

Pendant l’hiver 2016-2017, le musée du Louvre a lancé une grande campagne de dons en ligne pour la restauration et la reconstitution de la chapelle du tombeau d’un dignitaire égyptien de l’Ancien Empire : Akhethétep. Ce chantier touche aujourd’hui à sa fin et les visiteurs pourront bientôt redécouvrir ce chef-d’œuvre de l’Antiquité égyptienne dans les salles du Louvre. Récit d’une opération muséographique exceptionnelle.

Quand le musée de Mossoul renaît

Ariane Thomas, directrice du département des Antiquités orientales du musée du Louvre, a pu se rendre de nombreuses fois en Irak pour la réhabilitation du musée de Mossoul. Largement détruit et pillé, ce lieu reprend vie peu à peu grâce à un programme international de coopération dont le Louvre est un partenaire majeur. Interview.