Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Expositions & Actualités>Expositions>Christian Milovanoff

Si vous n’arrivez pas à lire les médias, téléchargez Flash Player.

Suites

Le musée du Louvre invite depuis quatre ans un photographe contemporain. Le choix se porte cette année sur Christian Milovanoff, professeur à l’École nationale supérieure de la photographie d’Arles.

L'artiste tente de retrouver, par les moyens de la photographie et à partir de fragments d’oeuvres des antiquités orientales (frises de briques, bas-reliefs, reliefs perforés, stèles), des motifs picturaux et cinématographiques abondamment développés par l’art moderne.
En 2007, l’artiste a travaillé dans le département des Antiquités orientales du musée, se focalisant sur les oeuvres de l’Iran antique et de la Mésopotamie. Ce travail lui permet ainsi de renouer avec ses recherches antérieures sur l’histoire de l’art, le document, l’appropriation et le montage.

De 1980 à 1986, Christian Milovanoff a réalisé quarante-cinq photographies noir et blanc pour une série intitulée Le Louvre revisité. Pour cette première expérience au musée du Louvre, il avait mené une sorte d’archéologie de la peinture ne retenant dans son cadrage que des fragments de tableaux. Vingt ans après, Christian Milovanoff s’intéresse à une période de l’art jusqu’alors inédite dans son travail, les antiquités orientales. Il photographie dans un premier temps des détails (lion, homme, écriture) des bas-reliefs assyriens du British Museum. Le Louvre décide alors d’inviter l’artiste à poursuivre ses recherches en sillonnant les nombreuses salles de son département.

Pour cette nouvelle série, intitulée Suites, Christian Milovanoff enregistre des détails de bas-reliefs et de sculptures antiques : mains, pieds, écriture cunéiforme, motifs décoratifs. Ce travail nous documente sur l’iconologie, la mythologie, et l’histoire fascinante et commune aux civilisations prestigieuses de l’Orient du V°siècle au I°siècle avant J-C. Les légendes des photographies précisent les coordonnées géographiques des oeuvres. Ces informations rappellent l’actualité tourmentée de ces régions.
L’originalité de la pratique de Christian Milovanoff se fonde sur un cadrage serré et décentré par rapport au sujet principal. L’artiste saisit les gestes, les symboles, les rites. Par ce procédé, il nous invite à considérer l’oeuvre autrement, à déplacer notre regard, à faire preuve de subjectivité dans notre analyse.
L’accrochage se fait sur un mode séquentiel, reprenant le principe de la frise. Si certains motifs se répètent sur un mode binaire ou ternaire, le cadrage varie toujours latéralement. Ces images évoquent alors tant la pellicule du photographe que celui du cinéaste. Au coeur de ce dispositif, le rôle du visiteur est alors implicitement associé à celui du monteur.

Suites s’inscrit dans la continuité logique des recherches menées par Christian Milovanoff depuis 1980. Composée d’une vingtaine de photographies en couleur, elle opère la rencontre de l’art antique et de l’art contemporain, au croisement de plusieurs disciplines : photographie, peinture, sculpture et cinéma.

Commissaire(s) : Marie-Laure Bernadac, conservateur général, chargée de mission pour l’art contemporain au musée du Louvre.

Informations pratiques

Lieu

Aile Sully, entresol,
Louvre médiéval