Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Expositions & Actualités>Expositions>Le chant du monde - L’art de l’Iran safavide, 1501-1736

Exposition Le chant du monde - L’art de l’Iran safavide, 1501-1736

du 5 Octobre 2007 au 7 Janvier 2008

Découvrir le site Internet de l'exposition

Autour de pièces somptueuses, cette exposition retrace l’évolution de l’art en Iran sous la dynastie safavide (1501-1736).
Un lien intime unit les arts visuels au verbe écrit dans la culture du monde iranien dont le thème ultime est la grandeur du monde, création divine.

Ce rapport, aussi net en peinture que dans l’art de l’objet dont les motifs traduisent des métaphores littéraires, s’est accentué à l’époque safavide.
Conçue comme une anthologie d’oeuvres d’art remarquables dont plusieurs sont inédites, cette exposition et le livre qui l’accompagne traitent pour la première fois de cet aspect fondamental d’un art conceptuel, dominé par les symboles.
L’art de l’Iran, souvent incompris, peut donner l’illusion d’être voué au décor. Tous les détails en sont, bien au contraire, chargés de sens, dont la littérature persane donne la clé.
Le passé pré-islamique est partout présent dans cette culture vieille de quatre millénaires. Dans la peinture de manuscrit, les personnages de l’Antiquité iranienne comme ceux de l’Ancien Testament sont représentés en personnages de l’époque islamique. Le passé devient ainsi la métaphore du présent, comme le démontre la titulature des souverains qualifiés de « Second Rostam » ou de « Second Alexandre ».
La littérature et l’art de l’Iran ont été admirés de la Turquie ottomane à l’Inde moghole où l’une et l’autre ont été imités. L’exposition montre des exemples peu connus de cet art iranien au-delà des frontières.

Cette exposition est organisée par le musée du Louvre et la Réunion des Musées Nationaux, en partenariat avec la chaîne Histoire et Europe 1.
www.histoire.fr
www.europe1.fr

Elle bénéficie du mécénat de Total.

Cette exposition s’inscrit dans le cadre de la coopération scientifique et culturelle signée en novembre 2004 qui lie le musée du Louvre à l’Organisation pour le patrimoine et le tourisme iraniens (ICHTO).

Publications :
- Catalogue, coédition musée du Louvre/ Somogy, 469 pages, 440 illustrations, 42 euros.
Cet ouvrage bénéficie du soutien d’Arjowiggins.
- Album de l’exposition, coédition musée du Louvre/Somogy, 8 euros.

À l’auditorium du Louvre :

- Cycle de quatre conférences le lundi à 18h30, les 1er, 8, 15 et 22 octobre.
La conférence du lundi 1er octobre sera suivie de la projection du film « La Mosquée royale d’Ispahan », coproduction musée du Louvre/ Les Films d’Ici, et ARTE France, collection « Architectures », réalisé en 2007.
- Deux autres films sur l’art seront projetés le lundi 8 octobre à 12h30.
- Oeuvre en scène : vendredi 14 décembre à 12h30 : « Kayomars et sa cour de paradis » , peinture de manuscrit tirée de l’un des plus beaux manuscrits persans jamais réalisés : le Shah-Name de Shah Tahmasp Ier.

Commissaire(s) : Assadulah Souren Melikian-Chirvani, directeur de recherche au CNRS (émérite) est historien de la culture iranienne.

Informations pratiques

Lieu

Hall Napoléon

Tarifs

Billet spécifique à l'exposition : 9.50 euros.
Billet jumelé (collections permanentes et exposition du Hall Napoléon) : 13 euros avant 18 h, 11 euros après 18 h.