Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Expositions & Actualités>Films>JIFA 2021 : J’ai aimé vivre là

En direct et streaming
Mercredi 27 janvier à partir de 18h30

Présentation du film "J'ai aimé vivre là"
par Pascale Raynaud, responsable de la Programmation Cinéma, musée du Louvre

Suivi de la projection du film

***

à 18h30 : Présentation du film, par Pascale Raynaud, responsable de la Programmation Cinéma, musée du Louvre

Dans la ville nouvelle beaucoup arrivent d’ailleurs, se mélangent, trouvent une place. Leurs histoires se croisent et s’incarnent ici à Cergy, où Annie Ernaux a écrit l’essentiel de son œuvre nourrie de l’observation des autres et de son histoire intime.

« Toute la mémoire de Cergy, individuelle ou collective, est interrogée à travers ses habitants, leurs témoignages, suivant la démarche littéraire de l’écrivain. Comment son travail vous-a-t-il guidé dans ce film ?
Je connaissais très bien son œuvre avant de la rencontrer, évidemment son auto-socio-biographie avait irrigué mon film précédent. Pour celui-ci c’était davantage son écriture photographique du réel qui m’inspirait car je crois que nos travaux se rejoignent aussi à cet endroit-là. J’ai le sentiment que mon cinéma tente modestement de filmer la vie, avec au cœur de mon projet cinématographique, permettre aux autres d’énoncer un récit de vie, leur récit. A la suite de notre premier rendez-vous, je suis venu régulièrement à Cergy pour faire des rencontres et découvrir la ville en profondeur. A chaque visite, nous échangions sur ce que je voyais, j’entendais. Je découvrais la ville à travers les yeux des autres, leur joie d’habiter là et je voulais traduire ce sentiment. Le film raconte ce lieu à travers les récits des habitants qui s’y croisent et façonnent son histoire. »

***

Film : J'ai aimé vivre là
Fr., 2019, réal. Régis Sauder, 89 min

Régis Sauder est né en 1970 à Forbach et vit aujourd’hui à Marseille. Après des études de neurosciences, il s’oriente vers le cinéma documentaire. Il réalise de nombreux films dont trois longs métrages sortis en salles. Il a également réalisé des installations pour le théâtre et les musées. Il a notamment réalisé Avortement, une liberté fragile (2004), L’année prochaine à Jérusalem (2008), Je t’emmène à Alger (2009), Nous, princesses de Clèves (2011), Etre là (2012) Retour à Forbach (2017).

Annie Ernaux est née en 1940 à Lillebonne en Normandie. Après des études de lettres à Rouen, elle a enseigné à Annecy, dans la région parisienne et au Centre national d’enseignement à distance. Elle est agrégée de Lettres. Elle vit à Cergy dans le Val d’Oise. Elle est l’auteur de quinze livres chez Gallimard. Elle a reçu le prix Renaudot en 1984 pour La place. En 2005, Les années lui a valu une reconnaissance critique unanime. Ses Œuvres ont été réunies dans la collection Quarto en 2011. En 2017, le prix Marguerite Yourcenar lui a été décerné pour l’ensemble de son œuvre.

Réalisation et scénario: Régis Sauder
Textes : Annie Ernaux
Image : Tom Harari - Régis Sauder
Son : Pierre-Alain Mathieu Montage Agnès Bruckert
Montage son et mixage : Fred Bielle
Etalonnage : Gadiel Bendelac
Effets spéciaux : Clément Le Penven
Productrice exécutive : Francine Cadet
Producteur délégué : Thomas Ordonneau

 

Cycle(s) : Journées internationales du Film sur l'art, 14e édition

Informations pratiques

Séance gratuite :

Le lien de visionnage de ce film ne sera disponible que le 27/1/2021 et pour cette séance seulement.