Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Expositions & Actualités>Conférences et colloques>Journée d'étude 1/3 : les 30 ans de la Pyramide

Sous la Pyramide : une histoire retrouvée

Vendredi 29 mars 2019 de 10h à 13h
Auditorium du Louvre

Les fouilles archéologiques de la Cour Napoléon, préalables à la construction de la Pyramide, ont mis au jour des vestiges permettant de retracer l’histoire d’un quartier de Paris. Elles représentent un tournant dans l’histoire de l’archéologie française et dans sa professionnalisation. Liées à un projet présidentiel alors controversé, elles ont bénéficié, par leur ampleur et leur localisation, d’un rayonnement médiatique jamais égalé. Une trentaine d’années plus tard, cette journée sera l’occasion de remettre en perspective les acquis scientifiques et méthodologiques de cette opération dans le contexte plus large des fouilles du Grand Louvre, de l’archéologie urbaine et de l’histoire de Paris.

Chacune des interventions sera précédée d’extraits audiovisuels consacrés aux fouilles du Grand Louvre.

10h : Ouverture : Jean-Luc Martinez

10h15 : Les fouilles, un évènement filmé : extraits INA

10h20 : Les fouilles de la Cour Carrée : une archéologie royale
Les fouilles de la Cour Carrée, menées en 1984-1985 sous la direction de Michel Fleury et de Venceslas Kruta, ont eu pour objectif scientifique la mise au jour des fondations du donjon de Philippe-Auguste aménagé en palais par Charles V, dans une optique de valorisation muséographique.
Intervenant : Dorothée Chaoui-Derieux

Dorothée Chaoui-Derieux est conservateur en chef du patrimoine. Elle a été successivement en poste à la DRAC Ile-de-France / service régional de l'archéologie (2002-2008), responsable du Centre national d'archéologie urbaine (2008 à 2011), puis de nouveau à la DRAC Ile-de-France / service régional de l'archéologie depuis 2011. Spécialiste d'archéologie urbaine, actuellement chargée du suivi scientifique et administratif des dossiers d'archéologie préventive et programmée sur Paris. Membre permanente associée de l'UMR 7041 ArScAn.

10h40 : Les fouilles de la Cour Napoléon : la mise au jour d’un quartier de Paris
Dirigées par Yves de Kisch et Pierre-Jean Trombetta, les fouilles de la Cour Napoléon, menées de 1984 à 1986 préalablement à la construction de la Pyramide, ont permis de restituer un pan entier de l’histoire d’un quartier de Paris au pied du château du Louvre, et de suivre son évolution, entre faubourg et ville.
Intervenant : Laurent Bourgeau

Laurent Bourgeau est conservateur général honoraire du patrimoine. De 1977 à 1984 il a travaillé à l’Unité archéologique de la ville de Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) avant d’être engagé sur la fouille de la Cour Napoléon du Louvre comme responsable de l’enregistrement de terrain et de la coordination des différents secteurs de fouille. Il a ensuite poursuivi sa carrière au ministère de la Culture, à la sous-direction de l’archéologie, au bureau de l’archéologie préventive et de sauvetage (1985-1992) puis a été conservateur régional de l’archéologie dans les régions Auvergne et Centre-Val de Loire jusqu’en 2015. Parallèlement, il a dirigé des recherches sur des ateliers de potiers antiques et médiévaux de la région de Dourdan (Essonne).

11h : Les fouilles des Jardins du Carrousel : à la conquête de l’Ouest
Les fouilles des Jardins du Carrousel, menées entre 1989 et 1990 sous la direction de Paul Van Ossel, ont offert l’opportunité d’appréhender l’évolution d’un espace agraire jusqu’à la fin du Moyen Âge et son lotissement lors de l’édification de l’enceinte de Charles V, dont un tronçon fut mis au jour.
Intervenant : Bruno Dufaÿ
Bruno Dufaÿ est conservateur en chef du patrimoine, titulaire d’un doctorat d’archéologie. Il a travaillé dans l’équipe d’encadrement des fouilles du Louvre de 1985 à 1987, plus spécialement chargé du secteur du Jardin du Carrousel comprenant des ateliers de tuilier médiévaux et l’atelier de Bernard Palissy. Il est spécialisé dans l’étude des ateliers de potier et, surtout, dans celle des grands édifices du Moyen Age (châteaux, abbayes). Il a également mené en parallèle une réflexion sur la genèse des villes et leur évolution. Après les fouilles du Louvre, il a mené sa carrière au service de collectivités territoriales (Conseil général des Yvelines jusqu’en 2003, et actuellement Conseil départemental d’Indre-et-Loire). 

11h30 :Table-ronde : Les fouilles dans l’histoire de l’archéologie française
Par leur ampleur en termes de surface fouillée et de volume d’équipe, par le budget qui leur a été alloué, les fouilles du Grand Louvre représentent un tournant dans l’histoire de l’archéologie française : outre leurs apports méthodologiques, elles ont joué un rôle fondamental dans la professionnalisation de la discipline et dans sa structuration. Cette étape clé dans l’histoire de l’archéologie urbaine a permis de révéler un pan de l’histoire de Paris à travers les fouilles d’un de ses quartiers, de ses enceintes et de ses faubourgs.

Modérateur
Marc Bouiron est conservateur en chef du patrimoine et directeur scientifique et technique de l’Inrap. Ancien archéologue municipal de Marseille, conservateur régional de l’archéologie de Haute-Normandie (DRAC) et chef du service de l’archéologie de Nice Côte d’Azur, il a dirigé plusieurs grandes fouilles archéologiques dans ces deux villes dont l’une, le tramway de Nice, a permis la conservation in situ de la fortification médiévale et moderne de la ville. Il étudie depuis plusieurs années l’histoire urbaine en croisant textes d’archives et découvertes archéologiques.

Intervenants :
Les orateurs précédents seront rejoints par :

Julien Avinain est archéologue. Il a travaillé à l'Inrap de 2007 à 2013 avant d'intégrer le Département d'Histoire de l'Architecture et d'Archéologie de Paris. Rattaché à l’UMR 7041, spécialisé en archéologie urbaine, il dirige le projet R&CAP de carte archéologique de Paris.

Bruno Desachy est archéologue professionnel depuis 1983 ; il a travaillé en collectivité à Noyon (Oise) (1989-1997) ; puis au service régional de l'archéologie de Picardie (1997-2005), en administration centrale et au Centre national d'archéologie urbaine (2006-2010), au centre archéologique européen de Bibracte (2011-2013) et actuellement à l'UMR ArScAn (Nanterre). Il est parallèlement enseignant à l'université de Paris I – Panthéon-Sorbonne.

Pierre Thion fut responsable de zone sur les fouilles de la Cour Napoléon de mars 1984 à juin 1985. Il a travaillé plus particulièrement sur les périodes historiques et en archéologie urbaine (Metz). Ingénieur d'études au service régional de l'archéologie (DRAC) de Lorraine de juillet 1985 à février 2016, il est actuellement chargé de mission en archéologie programmée à la Sous-direction de l'Archéologie (ministère de la Culture).

12h30 : 30 ans après : quel devenir pour l’étude des fouilles du Grand Louvre ?
Depuis début 2018, le musée du Louvre et la DRAC Ile-de-France / service régional de l’archéologie ont entamé une collaboration scientifique pour restituer l’apport des fouilles du Grand Louvre à la communauté scientifique et au grand public, tant à travers un travail de récolement et d’inventaire de la documentation, de mise en ligne des collections que d’exposition du mobilier archéologique.

Intervenant : Stéphane Deschamps
Stéphane Deschamps est conservateur général du patrimoine. Antiquisant de formation, il assure, depuis 1998-99, la direction d’un programme de recherches en Arménie (transition entre les périodes ourartéenne et achéménide). Après avoir rejoint le service régional de l'archéologie des Pays-de-la-Loire en 1987, il a été conservateur régional de l'archéologie de Bretagne de 1999 à 2015, puis conservateur régional de l'archéologie d’Île-de-France en 2016.
Directeur adjoint de l'UMR 6566 CReAAH (2012 à 2016), il est rattaché depuis 2017 à l’UMR 7041 ArScAn. Il est membre du Conseil National de la Recherche Archéologique depuis 2015.

Intervenant : Néguine Mathieux
Néguine Mathieux, conservatrice du Patrimoine est cheffe du service de l’histoire du Louvre, Antiquisante de formation, elle a été adjointe au responsable de la documentation du Département des antiquités grecques, étrusques et romaines et est membre de UMR 5163 Halma-Ipel. Elle a été chargée du projet du Pavillon de l’horloge en juin 2016 et commissaire de plusieurs expositions en France (La lettre et l’argile, Louvre, 2007 ; L’Epopée des rois thraces, Louvre, 2015) et à l’étranger (Tanagra, Tokyo, 2007 ; L’invention du Louvre, Pékin et Hong Kong en 2017…).

Programmation : Néguine Mathieux, Sophie Picot-Bocquillon, Musée du Louvre, Claire Besson, Dorothée Chaoui-Derieux, DRAC, Ile-de-France.
Production : Valentine Gay, Direction de la Médiation et de la Programmation Culturelle, musée du Louvre

 
En partenariat avec l'INA

 

Cycle(s) : Journées d'étude : les 30 ans de la Pyramide

Informations pratiques

Lieu
Auditorium du Louvre

Entrée libre dans la mesure des places disponibles

Accès
Entrée par le passage Richelieu

Métro : Palais-Royal / Musée du Louvre.
Parking du Carrousel ouvert de 7h à 23h.

Informations :
+33 (0)1 40 20 55 55, de 9h à 19h du lundi au vendredi