L'Établissement public du musée du LouvreMissions et fonctionnementL'établissement public | Le mot du président

L'établissement public | Le mot du président (4)Affichage : Le mot du président

Le mot du président

Ancien palais des rois, le Louvre épouse l’histoire de France depuis plus de huit siècles. Conçu dès son ouverture au public en 1793 comme un musée universel, ses collections, qui figurent parmi les plus belles au monde, couvrent neuf millénaires et cinq continents. Réparties en huit départements, elles contiennent des œuvres universellement admirées, comme La Joconde, la Victoire de Samothrace ou la Vénus de Milo. Le Louvre est le musée le plus visité au monde.


Le Louvre, un musée universel

Universel par la richesse de ses collections, le Louvre l’est aussi par la grande diversité de ses publics. Plus de deux tiers de ses visiteurs proviennent habituellement de l’étranger, en particulier des pays européens mais aussi des Etats-Unis, de la Chine, du Brésil, du Japon ou de la Corée du Sud. Pour s’adapter à la diversité de ses publics, français comme étrangers, le Louvre s’attache à se montrer toujours plus accessible : généralisation progressive du bilinguisme voire du trilinguisme sur les cartels des 35 000 œuvres qui sont exposées ; création de la Petite Galerie, un espace d’exposition dédié à l’initiation à l’histoire de l’art ; ouverture prochaine du Studio qui aura pour mission d’accueillir les enfants, les familles, les publics scolaires ou les personnes en situation de handicap…


Le Louvre, un musée au service des territoires

Le Louvre se porte au-devant des publics dans toute la France. 35 000 œuvres dont il a la charge sont ainsi prêtées ou déposées dans les musées de région, soit autant que d’œuvres exposées dans les murs du Palais à Paris. Il mène une politique active de collaboration, de dépôts et d’expositions par exemple à Nantes, Bordeaux, Strasbourg, Nancy, Vic sur Seil, Saint Romain en Gal, Lyon, Le Puy, Dijon, Montauban, Amiens, Avignon, Pau, Bayonne, mais aussi en Outre-Mer à la Réunion….

Par ailleurs, le Louvre organise des expositions itinérantes dans des centres commerciaux, des usines, des prisons, des hôpitaux, des EPHAD, des zones rurales ou des zones urbaines défavorisées….

Inauguré en décembre 2012, le Louvre-Lens avait pour objectif de démocratiser l’accès aux collections nationales hors de Paris. En plus de 8 ans, le Louvre-Lens a accueilli plus de 4 300 000 visiteurs en mêlant les publics plus que tout autre musée en France. Il est par sa fréquentation le deuxième musée en région. Il est aussi le premier lieu de présentation des collections du Louvre en dehors de Paris : depuis son ouverture, 3 283 œuvres du Louvre y ont été présentées.


Le Louvre dans le monde

Le Louvre conduit une action internationale active et entretient des relations avec près de 75 pays, sous diverses formes : expositions croisées, prêts d’œuvres, fouilles, expertises, etc.  Au cours des huit années passées, le Louvre a organisé presque 70 expositions, dans une vingtaine de pays différents.

Suite à un rapport que j’ai remis au Président de la République en novembre 2015, la fondation internationale ALIPH (« Alliance internationale pour la protection du patrimoine dans les zones de conflit ») a été créée. Elle agit concrètement dans les pays victimes de la guerre et du terrorisme depuis 2018. En lien avec l’Aliph, le Louvre s’est engagé pour la réhabilitation du musée de Mossoul en Irak ou la restauration du Musée national de Beyrouth, fortement endommagé en août 2020.


Un projet exceptionnel : le Louvre Abu Dhabi

Le choix du Louvre, en 2007, par les autorités émiriennes pour concevoir le premier musée universel dans cette région du monde, constitue une formidable reconnaissance de son savoir-faire muséographique et de son expertise scientifique.

Inauguré en 2017, le Louvre Abu Dhabi a déjà reçu plus de 2 millions de visiteurs et s’est imposé comme l’un des musées les plus importants du Moyen-Orient, un phare de culture universelle, preuve de l’excellence de l’expertise muséale française, de l’amitié entre la France et les Émirats arabes unis et du dialogue interculturel.

Ce succès repose sur trois piliers : son architecture spectaculaire, la richesse de sa collection permanente, la qualité de ses expositions temporaires. Le bâtiment, conçu par l’architecte français Jean Nouvel, est devenu une icône d’Abu Dhabi. Les galeries permanentes du musée (près de 7 000 m²) présentent une riche collection d’œuvres d’art qui couvre tous les pans de la création artistique des origines de l’art à nos jours, depuis la Préhistoire aux commandes à des artistes contemporains.


De grands projets structurants

Depuis le projet « Grand Louvre » qui a permis, en 1989, de doubler ses surfaces d’exposition, le Louvre n’a cessé de construire, de restaurer ou de réaménager ses espaces pour valoriser au mieux ses collections à l’image de l’ouverture, en septembre 2012, du département des Arts de l’Islam.

Sur les 86.000 m² d’espaces ouverts au public que compte le musée, près de 40.000 m² ont été rénovés depuis 2013 (rénovation des espaces d’accueil sous la pyramide de Pei, salle des Etats, Galerie d’Apollon, Salon Carré…) pour améliorer l’accueil et le confort des visites et des agents.

Le musée national Eugène-Delacroix dont le Louvre assure la gestion depuis 2004 a été intégralement rénové tandis que le jardin des Tuileries, rattaché au musée le 1er janvier 2005, bénéficie d’un grand programme de re-végétalisation pour devenir un lieu exemplaire en matière de biodiversité et un poumon vert plus accueillant au cœur de Paris.

En octobre 2019, le Louvre a inauguré un Centre de Conservation à Liévin, dans un bâtiment moderne de 20 000 m² imaginé par l’agence Rogers Stirk Harbour pour mettre à l’abri d’une crue de la Seine ses réserves d’œuvres situées en zone inondable. Le déménagement des collections a commencé et près de 100 000 œuvres y sont déjà en totale sécurité.


Un personnel au service des visiteurs

Plus de 2 100 personnes, dont 230 personnels de conservation et 1 150 agents de surveillance, travaillent quotidiennement au service des collections et de l’accueil du public.

Au fil des années, le Louvre reste fidèle à ses missions fondamentales : favoriser la rencontre entre des collections et le public. Il s’affirme comme un lieu de partage, ouvert et généreux, où l’exceptionnel est accessible à tous.

Jean-Luc MARTINEZ, Président-Directeur du musée du Louvre