Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Expositions & Actualités>Conférences et colloques>La peinture au présent : Soulages et le temps

Par Natalie Adamson, university of St Andrews

En lien avec l'exposition "Soulages au Louvre" jusqu'au 9 mars 2020 au musée du Louvre"

Dans un entretien accordé en 1980 à Catherine Grenier pour Art Press, Pierre Soulages évoque les peintures entièrement noires qu’il vient d’exposer au Centre Georges Pompidou et son processus de création depuis sa toute première exposition en 1947. La question du temps est au cœur de ses propos. S’il reconnaît qu’il retourne fréquemment à ses œuvres passées afin de mieux comprendre où il en est, Soulages n’en conclut pas moins par une déclaration qui rejette tout récit rétrospectif : « Vous voyez, on emploie alors du verbe au passé, moi je préfère la peinture au présent. » Dans un autre entretien donné en 1989, le peintre remarque avec davantage d’ambiguïté : « On y est prisonnier du présent. »

Cette conférence permettra d’évoquer les différents aspects du sens qu’a le temps pour Soulages, depuis ses premières tentatives de figer le temps jusqu’à sa reconnaissance de l’importance du rythme (au lieu du déroulement ou de la durée) comme réseau fondamental de rapports picturaux et concept temporel, et à la dilatation, riche de tensions, qui transforme le temps en une prison du présent. Soulages, qui s’exprime toujours du point de vue d’un peintre abstrait, admet depuis longtemps que « le temps me paraît être une des préoccupations dont ma peinture témoigne. » À cet égard, les peintures abstraites de Soulages – dont chacune est inscrite dans le temps grâce à un titre indiquant la technique, les dimensions et la date précise d’achèvement – doivent avant tout être considérées comme des incarnations concrètes de l’expérience complexe du temps. En tant que telle, cette vie de peinture, dont le temps est aujourd’hui encore le principal catalyseur, peut être associée aux philosophies contemporaines du temps et de la temporalité d’Hannah Arendt, d’Emmanuel Levinas et de Gaston Bachelard. Cette conférence montrera que les peintures de Soulages nous offrent, sous une forme visuelle et concrète, une suite de propositions consacrées aux paradoxes de notre propre existence dans et au fil du temps.

Natalie Adamson est professeure d’histoire de l’art à l’université de St Andrews (Écosse). Elle met actuellement la dernière main à un ouvrage intitulé Pierre Soulages: A Radical Abstraction pour Yale University Press. Elle a également publié « “Le voisinage le plus difficile à supporter” : Soulages et Hartung », dans Hans Hartung et l’abstraction (2019) ; IN FOCUS: Around the Blues, 1957-1962/3, by Sam Francis (2019, https://www.tate.org.uk/research/publications/in-focus/around-the-blues/...) ; « Une éclosion de fleurs noires : Soulages, Bachelard, et l’imagination matérielle de la peinture », dans Les Arts à Paris après la Libération (2018, https://books.ub.uni-heidelberg.de/arthistoricum/catalog/book/324) ; « Vestiges of the Future: Temporality in the Early Work of Pierre Soulages », Art History (février 2012) ; et l’ouvrage Painting, Politics and the Struggle for the École de Paris, 1944-1964 (2009).


Evénement(s) : En lien avec l'exposition « Soulages au Louvre »

Séances

  Lieu Commentaires Réservation
20/02/2020 - 18h30 Auditorium du Louvre

Informations pratiques

Lieu
Auditorium du Louvre, sous la pyramide

Tarif D
8 €, plein
6 €, réduit
4 €, jeune (- de 26 ans) ; solidarité ; scolaire

Gratuit
- Adhérents Amis du Louvre Jeune ;
- Etudiants en art, histoire de l’art et architecture ;
- Personnel du ministère de la Culture et de la Communication ;
- Membres du Conseil International des Musées (ICOM).

Entrée libre dans la demi-heure précédant la manifestation, sur présentation d’un justificatif

Caisse de l’auditorium
Du lundi au dimanche (sauf le mardi) de 9h à 17h15, et les mercredis et vendredis jusqu’à 19h15.
Par téléphone 01 40 20 55 00
du lundi au vendredi (sauf mardi) de 11h à 17h, uniquement par carte bancaire.

Acheter un billet