Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Expositions & Actualités>Films>La Seconde Fugue d’Arthur Rimbaud

Films La Seconde Fugue d’Arthur Rimbaud

Film sur l'art

Sélection 10èmes JIFA 2017
La Seconde Fugue d’Arthur Rimbaud

Belg., 2015, réal. Patrick Talercio,  95 min
Première française en présence du réalisateur

Cinq des plus célèbres sonnets du poète Arthur Rimbaud ont probablement été écrits au cours de sa seconde fugue, de Charleville-Mézières jusqu'à Charleroi, en octobre 1870, alors qu'il avait seize ans. J'ai suivi son parcours pour confronter les poèmes au paysage contemporain et à ses habitants. Il en est ressorti un portrait de la vallée de la Meuse et du pays carolo résonnant étrangement avec les émerveillements, les nostalgies et les désastres traversés par Rimbaud.

La seconde fugue : un épisode mythique de la vie de Rimbaud
La vie de Rimbaud ne manque pas de mythes. Il y a celui de la fin de sa vie au Harrar, celui de sa relation tourmentée avec Verlaine... et celui de cette seconde fugue qui est, des différentes escapades qu’il effectue en 1870 et 1871, avant de rejoindre Verlaine à Paris pour y séjourner, la plus productive et donc la mieux renseignée à la fois par les poèmes et par différents témoins.

Quelques mots du réalisateur
« Tout ce que je connaissais de la Belgique en y arrivant en 2000, c'était Charleroi vu par Rimbaud et les textes terribles de Baudelaire. Dès que l'école que j'étais venu faire à Bruxelles m'a laissé deux jours devant moi, je suis parti à Charleroi avec Rimbaud en poche. J'ai naturellement remonté le trajet de la seconde fugue (plus compliqué à faire aujourd'hui que du temps de Rimbaud puisque il n'y a plus de train passant directement la frontière) et mon premier centre d'intérêt, ça a été les adolescents transfrontaliers français qui viennent faire des formations professionnelles à Dinant. Je voulais faire quelque chose qui se serait appelé « 16 ans et au boulot ». Puis le conflit des Thomé-Genot à Nouzonville a éclaté et je suis descendu faire une émission de radio un peu en urgence. Là je me suis rendu compte que ce qui se passait là faisait suite à ce que j'étais en train de filmer ailleurs : la destruction systématique des restes du monde ouvrier pour son pur et simple recyclage financier, la gentrification des villes, des espaces, des imaginaires. Puis j'ai rencontré des gens qui partageaient la gentillesse, la facilité d'accès que j'avais découvertes en Belgique. Enfin, je trouve que la vallée de la Meuse est un endroit magique, que son enclavement même protège d'une forme de normalisation, même si il l'expose aussi pour le moment à une désertification effroyable ».

Patrick Taliercio est né à Marseille en 1976. Après des études de cinéma à Toulouse (l’Ecole Supérieure d’AudioVisuel) puis l’INStitut des Arts du Spectacle à Bruxelles, où il s’installe en Belgique et travaille comme documentariste radio et vidéo. Il a réalisé trois documentaires de création à ce jour : Euroland (2005) produit par le CVB, les Indésirables (2008) distribué par la revue Agone, La seconde fugue d’Arthur Rimbaud (2015) coproduit par le CBA ainsi que de nombreux reportages et formats courts pour des médias alternatifs (Radio panik, Indymédia, TV Bruits..)

Réalisation, cadre, montage : Patrick Taliercio
Prise de son et mixage : Origan Cannella
Etalonnage : Manuel Choquet
Production : Melody Imbach
Tous droits réservés : Shonagon films a.s.b.l / CBA / 2015

 

 

Cycle(s) : Journées internationales du film sur l'art, 10e édition

Informations pratiques

Lieu
Auditorium du Louvre

Tarif F :
4 € (plein)
2 € (réduit)
2 € (jeune, solidarité et scolaire)
Abonnement : 2 € (plein), 2 € (réduit)

Gratuit
- Adhérents Amis du Louvre Jeunes ;
- Etudiants en art, histoire de l’art et architecture ;
- Personnel du ministère de la Culture et de la Communication ;
- Membres du Conseil International des Musées (ICOM)
- Adhérents Carte Louvre professionnels.
Entrée libre dans la demi-heure précédant la manifestation, sur présentation d’un justificatif

Caisse de l’auditorium
Du lundi au dimanche (sauf le mardi) de 9h à 17h15, et les mercredis et vendredis jusqu’à 19h15.
Par téléphone 01 40 20 55 00
du lundi au vendredi (sauf mardi) de 11h à 17h, uniquement par carte bancaire.

Acheter un billet pour cette séance Acheter des billets pour le cycle