Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Expositions & Actualités>Conférences et colloques>Le dessin élargi

Bernard Moninot, artiste plasticien, et Olivia Savatier, conservatrice au département des Arts graphiques

Les œuvres du musée du Louvre ont contribué à la formation du regard de Bernard Moninot. Durant cette rencontre, il reviendra sur ses expériences et sur sa pratique du dessin.

« C’est la pratique du dessin qui caractérise mon travail, depuis les années 1980, je me suis un peu éloigné des notions traditionnelles de traces ou d’empreintes déposées par un geste sur le papier, pour recourir à d’autres médiums inédits. Cela m’a amené à prendre en compte les phénomènes naturels, ondes sonores, résonances, ombres, lumière. » (Bernard Moninot)

« L’œuvre de Bernard Moninot ne rentre dans aucune des grandes catégories expressives. Bien qu’elle travaille avec la pigmentation, elle ne ressortit pas à la peinture, bien qu’elle se déploie dans l’espace, elle ne se donne pas à percevoir en tant que sculpture et, enfin, elle ne relève pas véritablement de ce que l’on entend par installation. Le plus juste serait de dire qu’elle est de l’ordre du dessin : mais un dessin élargi (au sens où Novalis avait pu parler de « poésie élargie »), se déployant en objets spatiaux sur ou par des matériaux de tracement et d’inscription absolument originaux. Le verre, le vent, le métal, le noir de fumée, la percussion. Un dessin qui a même affaire à la photographie, par son rapport au temps (instantanés, temps de pose).
Cette exploration est la tâche que s’est assignée Bernard Moninot. Méditative, patiente, elle n’a rien d’abstrait, elle touche au contraire aux éléments mêmes qui fondent notre existence : nos perceptions de l’espace, notre situation dans le temps. Lumière, ombres, reflets, projections, échos, ondes, propagations, c’est à une véritable poétique de l’écoute que se livre l’artiste. » (Extrait du texte de présentation de la monographie de Jean Christophe Bailly, Bernard Moninot, Marseille, André Dimanche Éditeur, 2012).

Bernard Moninot (1949), artiste plasticien, professeur aux Beaux-Arts de Paris de 2005 à 2015, vit et travaille à Château-Chalon et au Pré-Saint-Gervais.
Principales expositions : 1974 Musée d’Art moderne de Saint-Étienne. 1977 DocumentaVI, Kassel. 1979 Fondation Maeght. 1980  Musée d’art moderne de la Ville de Paris. 1997 Galerie Nationale du Jeu de Paume, Paris. 1998 Fruitmarket Gallery, Edimbourg. 2001 National Gallery of Modern Art, Bombay et Delhi. 2010 MACVAL de Vitry. 2013 Musée Jean Cocteau, Menton. 2014 Cabinet des dessins Jean Bonna, Beaux-Arts de Paris.  2017 Art Genève Galerie Andata Ritorno. 2018. « Chambre d’écho » Galerie Jean Fournier, « Cadastre » galerie Catherine Putman.

Publications récentes :
2012 - Jean-Christophe Bailly, Bernard Moninot, André Dimanche éditeur.
2014 - Jean-Luc Nancy, Bernard Moninot, Dessin(s), Éditions Beaux-Arts de Paris.
2018 - Art Press  n° 453  « L’espace-temps selon Bernard Moninot » entretien avec Catherine Millet ;  Art Absolument n°82, « Chambre d’écho » entretien avec François Jeune.
Site : wwwbernardmoninot.com

Après des études d’histoire, d’histoire de l’art et de muséologie à l’École du Louvre et à la Sorbonne, Olivia Savatier Sjöholm intègre d’Institut national du patrimoine en 2007. Conservatrice au musée des Beaux-Arts de Rennes de 2008 à 2012, elle est notamment commissaire des expositions « Heemskerck et l’humanisme » et « L’art du paysage au temps de Mazarin ». En 2012, elle rejoint le département des Arts graphiques du musée du Louvre, où elle est chargée des Écoles du Nord et du suivi des restaurations. Commissaire des expositions « Un Allemand à la cour de Louis XIV. La collection nordique d’Everhard Jabach » en 2013 et « Dessiner le quotidien. La Hollande au Siècle d’or » en 2017, elle prend part à l’enseignement de l’histoire du dessin dans le cours de spécialité de l’École du Louvre.

Cycle(s) : Découvrir … les Arts graphiques Le geste et la matière

Informations pratiques

Lieu
Auditorium du Louvre, sous la pyramide

Tarif D 
8 €, plein
6 €, réduit
4 €, jeune (- de 26 ans) ; solidarité ; scolaire

Gratuit
- Adhérents Amis du Louvre Jeune ;
- Etudiants en art, histoire de l’art et architecture ;
- Personnel du ministère de la Culture et de la Communication ;
- Membres du Conseil International des Musées (ICOM)
- Adhérents Carte Louvre Professionnels.
Entrée libre dans la demi-heure précédant la manifestation, sur présentation d’un justificatif

Caisse de l’auditorium
Du lundi au dimanche (sauf le mardi) de 9h à 17h15, et les mercredis et vendredis jusqu’à 19h15.
Par téléphone 01 40 20 55 00
du lundi au vendredi (sauf mardi) de 11h à 17h, uniquement par carte bancaire.

Acheter un billet