Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Expositions & Actualités>Conférences et colloques>Le goût du manuscrit persan en Europe : 1908-1914

par Eleanor Sims, historienne d’art

L’été 1912 est marqué à Paris par l’exposition Miniatures Persanes, organisée au Musée des arts décoratifs. En huit jours, le conservateur Louis Metman réussit à rassembler pas moins de 500 pièces, à la fois des “miniatures”, des manuscrits et des reliures, mais aussi des dessins. Les oeuvres sont prêtées par des collectionneurs privés, amateurs au sens noble, originaires de toute l’Europe. Comment cette exposition a pu avoir lieu alors qu’à Paris on méconnaît encore cet aspect particulier d’un art “musulman” pourtant très recherché et apprécié ?

En 1913, parait le livre qui devait garder trace de l’exposition. Georges Marteau, auquel l’exposition du Louvre Le Goût de l’Orient est dédiée, et son ami le joailler Henri Vever, comme lui amateur et collectionneur d’art du livre persan, en sont les auteurs. Dans l’introduction, ils notent que depuis 1908, année de grands “troubles politiques” en Iran, avaient afflué vers l’Europe de précieux trésors d’art du livre persan, en provenance de bibliothèques et collections privées d’Iran. Dès lors, les collectionneurs à Paris, Bruxelles, Leipzig et Vienne, Florence, et même New York et Boston, avaient pu acquérir avec alacrité, plaisir et goût, et bien que ne sachant pas lire le persan, des merveilles jusque-là demeurées inaccessibles. Mais cette conjoncture faste et propice ne dure pas ; alors que résonnent, au mois d’août 1914, les canons de la première guerre mondiale, une étape essentielle dans l’histoire des collections d’art du livre oriental s’achève brutalement.

Cette conférence explorera des années décisives, entre 1908 et 1914, les “mille et une nuits de l’orientalisme bibliophile” durant lesquelles un phénomène d’engouement, de collectionnisme et de construction des savoirs s’est cristallisé en Europe autour des manuscrits de luxe produits dans l’Orient islamique.

Formée en histoire de l’art à l’Institute of Fine Arts de New York University, Eleanor Sims s’est spécialisée en art islamique et a travaillé au département d’art islamique du Metropolitan Museum. Elle a enseigné l’art islamique dans les universités américaines du Minnesota et de Pennsylvanie, ainsi qu’en Grande-Bretagne, à l’université londonienne de SOAS.  En collaboration avec son défunt époux, l’historien de l’art Ernst J. Grube, elle a édité le périodique Islamic Art. Elle a aussi reçu un prix pour son livre Peerless Images, qui porte sur les thèmes de la peinture persane. Elle est l’auteure de plus de 80 articles et compte-rendu sur des aspects variés de l’histoire de la peinture persane. Basée à Londres, elle achève actuellement un catalogue des peintures de manuscrits du Shahnama et de manuscrits historiques de la collection Nasser D. Khalili et prépare la publication d’importants manuscrits persans des périodes timouride et safavide, dont l’un est conservé à la Fondazione Giorgio Cini à Venise.


Evénement(s) : 12h30 au Louvre

Informations pratiques

Ouverture des ventes le 28 Août 2019

Lieu
Auditorium du Louvre, sous la pyramide

Tarif D
8 €, plein
6 €, réduit
4 €, jeune (- de 26 ans) ; solidarité ; scolaire

Gratuit
- Adhérents Amis du Louvre Jeune ;
- Etudiants en art, histoire de l’art et architecture ;
- Personnel du ministère de la Culture et de la Communication ;
- Membres du Conseil International des Musées (ICOM).

Entrée libre dans la demi-heure précédant la manifestation, sur présentation d’un justificatif

Caisse de l’auditorium
Du lundi au dimanche (sauf le mardi) de 9h à 17h15, et les mercredis et vendredis jusqu’à 19h15.
Par téléphone 01 40 20 55 00
du lundi au vendredi (sauf mardi) de 11h à 17h, uniquement par carte bancaire.

Acheter un billet