Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Expositions & Actualités>Conférences et colloques>Le « livre contrefait » dans les collections du Louvre

par Nicholas Herman, Schoenberg Institute for Manuscript Studies, Université de Pennsylvanie, Philadelphie

Le premier janvier 1411, les jeunes frères Paul, Jean et Herman de Limbourg offrirent à leur éminent patron, le duc de Berry, un singulier cadeau : un « livre contrefait d’une pièce de bois peint en semblance d’un livre ». Ce mystérieux présent, hélas disparu, a sollicité de nombreux commentaires de la part des historiens de l’art, mais n’a jamais pour autant été mis en rapport avec toute une série d’autres objets livresques et facétieux produits à la fin du Moyen Âge et à la Renaissance. Cette conférence porte sur une sélection d’objets issus des collections du musée –peintures, céramiques, ivoires, orfèvrerie – qui peuvent aider à mieux saisir la spécificité culturelle de la prétendue plaisanterie des jeunes frères de Limbourg. Ainsi un diptyque dont les bords du cadre ont été sculptés pour ressembler à une reliure, un chauffe-mains céramique en forme de bréviaire, un bijou-reliquaire avec deux minuscules couvertures qui lui donnent l’aspect d’un livre, témoignent tous d’une préoccupation pour le potentiel métaphorique du format même du livre, tant de la part des mécènes que des artisans. De tels jeux d’esprit, mis en rapport avec des extraits d’inventaires et des textes de l’époque, témoignent du statut symbolique du livre au seuil de sa transformation d’objet de luxe en objet quotidien.

Nicholas Herman, né au Canada, a conduit ses études aux universités de Toronto, Bologne et New York. Il a également été attaché à la Pierpont Morgan Library, le Metropolitan Museum of Art, le Courtauld Institute of Art et l’Université de Montréal. Depuis 2016, il est conservateur de manuscrits au Schoenberg Institute for Manuscript Studies, un centre de recherche dédié à l’étude du codex à l’ère numérique auprès de la Bibliothèque de l’Université de Pennsylvanie, à Philadelphie. Ses travaux portent notamment sur l’enluminure et la peinture française des 15e et 16e siècles. Sa recherche en cours, dont rend compte la présente conférence, concerne l’illusionnisme et la mise-en-abyme du livre dans les arts entre Moyen-Âge et Renaissance. Sur ce sujet, il vient de publier un livre dans le cadre des conférences Léopold Delisle de la Bibliothèque nationale de France (N. Herman, Le livre enluminé, entre représentation et illusion, Bibliothèque nationale de France, Collection Léopold Delisle, 2018).

Informations pratiques

Auditorium du Louvre, sous la pyramide

Tarif D
8 €, plein
6 €, réduit
4 €, jeune (- de 26 ans) ; solidarité ; scolaire

Gratuit
- Adhérents Amis du Louvre Jeune ;
- Etudiants en art, histoire de l’art et architecture ;
- Personnel du ministère de la Culture et de la Communication ;
- Membres du Conseil International des Musées (ICOM).

Entrée libre dans la demi-heure précédant la manifestation, sur présentation d’un justificatif

Caisse de l’auditorium
Du lundi au dimanche (sauf le mardi) de 9h à 17h15, et les mercredis et vendredis jusqu’à 19h15.
Par téléphone 01 40 20 55 00
du lundi au vendredi (sauf mardi) de 11h à 17h, uniquement par carte bancaire.

Acheter un billet