Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Expositions & Actualités>Conférences et colloques>Les fresques de Botticelli pour la Villa Lemmi et leur chemin...

Par Joanna Smalcerz, université de Bern

« Nous tiendrons nos lecteurs au courant de cette intéressante affaire » :
Les fresques de Botticelli pour la Villa Lemmi et leur chemin vers le Louvre

À l’occasion de la parution du livre : J. Smalcerz, Smuggling the Renaissance. The Illicit Export of Artworks Out of Italy, 1861-1909, Brill, 2020.

Cette conférence présente l’histoire de l’acquisition et de l’exportation de deux fresques allégoriques de Sandro Botticelli provenant de la Villa Lemmi proche de Florence. Découvertes, en 1873, sous un badigeon, ces fresques attirèrent aussitôt l’attention d’un éminent marchand d’art florentin, Stefano Bardini (1836-1922), qui, finalement, les acheta en septembre 1881 au Dr. Petronio Lemmi. Après avoir réussi à les faire détacher du mur, Bardini vendit ces peintures au Louvre représenté par le conservateur Pierre-Paul Both de Tauzia (1823-1888). Mais, à peine conclu, l’accord entre Bardini et Paris se trouva compromis : la Soprintendenza italienne, à Florence, et le ministère italien de l’Éducation publique refusèrent l’autorisation d’exportation. Que s’est-il passé après ce refus ? C’est ce que retrace cette conférence : la double opération simultanée de vente des fresques par Bardini au Louvre, avec l’aide de Charles Ephrussi (1849-1905) de la Gazette des Beaux-Arts, et leur exportation clandestine vers Paris.

Joanna Smalcerz est chercheuse associée à l’université de Berne. Ses recherches et publications sont centrées sur le collectionnisme et le marché de l’art au 19e siècle ainsi que sur les relations entre les sociétés et leur patrimoine culturel. Dans son livre Smuggling the Renaissance: The Illicit Export of Artworks Out of Italy, 1861-1909, elle explore le phénomène de la spoliation artistique qui a affecté l’Italie après l’Unification du pays, à une époque où la demande internationale pour les œuvres de la Renaissance italienne atteignait son apogée alors qu’il n’existait pas encore de législation efficace pour assurer la protection du patrimoine artistique. Joanna Smalcerz est titulaire de masters de l’université de Varsovie et de l’université libre de Berlin et d’un doctorat de l’université de Berne. Elle a été pensionnaire à la Bibliotheca Hertziana/Institut Max Planck pour l’histoire de l’art, à Rome, et à la Villa I Tatti/The Harvard University Center for Italian Renaissance Studies, à Florence ; elle a travaillé pour Collecting & Provenance au Getty Research Institute, et elle est actuellement chercheuse de provenance associée au Kunstmuseum Basel.


Evénement(s) : 12h30 au Louvre

Séances

  Lieu Commentaires Réservation
21/02/2020 - 12h30 Auditorium du Louvre

Informations pratiques

Lieu
Auditorium du Louvre, sous la pyramide

Tarif D
8 €, plein
6 €, réduit
4 €, jeune (- de 26 ans) ; solidarité ; scolaire

Gratuit
- Adhérents Amis du Louvre Jeune ;
- Etudiants en art, histoire de l’art et architecture ;
- Personnel du ministère de la Culture et de la Communication ;
- Membres du Conseil International des Musées (ICOM).

Entrée libre dans la demi-heure précédant la manifestation, sur présentation d’un justificatif

Caisse de l’auditorium
Du lundi au dimanche (sauf le mardi) de 9h à 17h15, et les mercredis et vendredis jusqu’à 19h15.
Par téléphone 01 40 20 55 00
du lundi au vendredi (sauf mardi) de 11h à 17h, uniquement par carte bancaire.

Acheter un billet