Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>Arts graphiques

Collections, départements et domaine Département des Arts graphiques

La collection des dessins, des pastels, des miniatures, des estampes, des livres, des manuscrits, des autographes ainsi que des bois, des cuivres et des pierres lithographiques inscrits sur les inventaires du Louvre forme l’un des huit départements de ce musée.

Retour à la liste

Tri : Catégorie -  Date

Publication : Gilles Marie Oppenord. Carnet de dessins faits à Rome 1692-1699.

19 Juin 2018

Groupe sculpté dans un ensemble architectural (détail), Gilles Marie Oppenord

Étude, par Jean-Gérald Castex et Peter Fuhring

Acquis par le musée du Louvre en 1972, le carnet de dessins de Gilles Marie Oppenord (1672-1742), l’un des dessinateurs et des architectes les plus talentueux du XVIIIe siècle, n’a été que très ponctuellement étudié. Pour la première fois, il fait l’objet d’une publication en fac-similé dans son intégralité, par Jean-Gérald Castex et Peter Fuhring.

Ce précieux volume, l’un des rares carnets de travail préservés de l’artiste, foisonne de dessins, relevés d’architecture, études d’après les ornements, copies d’après l’estampe, et souligne l’intérêt de l’artiste pour les édifices du XVIIe siècle. Il constitue un remarquable recueil de formes et d’idées dans lequel le maître puisa tout au long de sa carrière.

Arts graphiques - Actualité

Exposition : En société. Pastels du Louvre des 17e et 18e siècles

30 Mai 2018

Liotard, Portrait de Mme Tronchin, 140x87

Du 7 juin au 10 septembre 2018
Rotonde Sully

À l’occasion de la parution du catalogue raisonné de la collection de pastels du musée du Louvre, ouvrage permettant d’étudier l’ensemble des œuvres et de les reproduire pour la première fois en couleurs, 120 chefs-d’œuvre d’artistes des XVIIème et XVIIIème siècles sont exposés pendant trois mois jusqu’au 10 septembre. Œuvres célèbres de Rosalba Carriera, Jean-Marc Nattier, Maurice Quentin de La Tour, Jean-Etienne Liotard ou Jean-Baptiste Siméon Chardin, ou créations de maîtres moins renommés tels Joseph Vivien, Adelaïde Labille-Guiard, Marie-Suzanne Roslin ou Joseph Ducreux, ces pastels invitent à rencontrer toute la société du Siècle des Lumières.

Arts graphiques - Actualité

Feuillets : Arts graphiques

18 Février 2016

Feuillets AG

Consultez en ligne les "feuillets" du musée du Louvre ; documents d’aide à la visite mis gracieusement à la disposition des visiteurs dans les salles du musée. Ces textes didactiques portent sur un artiste, une collection ou une technique particulière.

Arts graphiques - Ressource

Les dessins italiens de Pierre Crozat

20 Novembre 2015

Éditions numériques des Arts Graphiques

Le catalogue de la vente de 1741, des dessins italiens du collectionneur Pierre Crozat annoté par Pierre Jean Mariette, retranscrit et enrichi d’une table des vacations, d’un essai de localisation des œuvres, de notes et d’une bibliographie par Bernadette Py.

Arts graphiques - Ressource

Nouvelle acquisition : carnet de soixante dessins d’Hubert Robert

17 Septembre 2015

Mère jouant avec son enfant

Le musée du Louvre a acquis en mars 2015 un rare carnet de soixante dessins d’Hubert Robert. Il vient enrichir le fonds de dessins de l’artiste conservé au département des Arts graphiques. Riche d’environ 250 feuilles, cet ensemble ne comportait jusqu’alors aucun carnet.

Bien qu’en 1809 la vente après-décès d’Hubert Robert comptât 50 carnets, un tout petit nombre d’entre eux est aujourd’hui connu. Seuls deux carnets étaient déjà conservés en collection publique, tous deux aux États-Unis, à la National Gallery de Washington et à la Pierpont Morgan Library à New York.
Au-delà de la rareté de l’objet même, le carnet que le Louvre a acheté en vente publique est un témoignage exceptionnel de la jeunesse d’Hubert Robert. Il a d’abord été utilisé par l’artiste pour exécuter des architectures imaginaires à la plume et au lavis lors de son séjour à Rome, dans les années 1754-1765. Puis, à son retour à Paris, Hubert Robert a retourné le carnet pour dessiner sur l’envers des pages. On y trouve ainsi des petites esquisses en lien avec des tableaux connus, des scènes familiales tendres et enlevées, ainsi qu’un dessin de l’arc de triomphe de la Porte Saint-Denis.

J. Trey

Arts graphiques - Actualité