Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>Amphorisque à panse sphérique

Œuvre Amphorisque à panse sphérique

Département des Antiquités grecques, étrusques et romaines : Art chrétien et byzantin

Si vous n’arrivez pas à lire les médias, téléchargez Flash Player.

Amphorisque à panse sphérique

© RMN / Hervé Lewandowski

Les IIIe et IVe siècles constituent une période faste pour les verriers de la côte syro-palestinienne comme l’atteste le nombre élevé des découvertes de matériel funéraire. La production est abondante et les formes variées. Ce dynamisme se traduit aussi par la mise au point de nouveaux procédés techniques tant dans la mise en forme que dans le décor.

Une production orientale du IVe siècle après J.-C.

Au IVe siècle, la production des ateliers syro-palestiniens se caractérise par un retour aux couleurs vives, alors que le verre incolore domine jusqu’au IIIe siècle, en particulier pour la vaisselle de luxe. Les verres jaune, marron ou vert sont fréquemment utilisés, les verres bleu foncé ou violet dans une moindre mesure. Ce goût pour la polychromie se traduit par la mise au point de nombreuses techniques décoratives innovantes qui entrainent souvent des jeux d’opposition chromatique. Certaines parties des vases, notamment les anses et d’autres éléments de décor, peuvent être réalisés dans une couleur différente de celle utilisée pour le corps du vase afin de créer un effet esthétique polychrome.
Par ailleurs, cette production se distingue par la fabrication de vases de même typologie mais de taille très variable. Ce phénomène rend parfois difficile la classification fonctionnelle d’objets parmi la vaisselle de table ou parmi les contenants, plus petits, utilisés pour la toilette.

Amphorisque à panse sphérique

Ce flacon est appelé amphorisque  en raison de sa forme qui rappelle celle d’une amphore mais de petite taille. On le classe, pour cette raison, parmi les objets liés à la toilette. Il se compose d’une panse sphérique, d’un long col cylindrique et de deux anses. Le corps est réalisé selon la technique du verre soufflé à la volée, avec du verre de couleur verdâtre. Les anses et le décor sont traités en verre bleu vert. Le décor est constitué de fils de verre appliqués en spirale et en zigzags sur le col et la panse. Cette technique décorative dite « de fils serpentant » est une caractéristique des ateliers orientaux, même si on trouve quelques exemples produits par les ateliers de Rhénanie et peut-être d’Italie, dans la partie occidentale de l’Empire.

La technique du verre soufflé à la volée

Parmi les différentes techniques mises au point par  les verriers de la côte orientale de la Méditerranée, le soufflage à la volée apparaît dans la deuxième moitié du premier siècle avant  J.-C. Une petite quantité de verre en fusion, la "paraison", est placée au bout d'une canne métallique creuse et longue d'environ un mètre. Le verrier souffle dans la canne pour  former une bulle de verre. La paraison est ensuite roulée sur une surface plane, appelée "marbre", et travaillée à l'aide de divers outils pour obtenir la forme souhaitée. Le décor et les anses sont appliqués à chaud à la fin de ce processus de fabrication. L’objet est ensuite placé dans l’arche de recuisson pour y subir un lent refroidissement.

Bibliographie

V. ARVEILLER, M.-D. NENNA, Les verres antiques du Musée du Louvre, II, ed. Somogy éditions d’art-Musée du Louvre éditions, Paris, 2005

Cartel

Informations pratiques

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi
Nocturne gratuite le premier samedi du mois
de 18h à 21h45

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre 2019

Information in other languages

Entrez au musée en moins de 30 minutes
en achetant votre billet en ligne :

Achetez votre billet