Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>Commode

Si vous n’arrivez pas à lire les médias, téléchargez Flash Player.

Commode

Objets d'art
XVIIIe siècle : le rococo

Auteur(s) :
Muriel Barbier

Cette commode haute sur pieds à deux rangs de tiroirs est ornée d'un placage en frisage de bois de rose et de bronze doré d'une grande richesse. Le travail du placage et le traitement des bronzes situent cette commode dans les années 1730. Elle est encore marquée par les réalisations du style Régence mais déjà emprunte de certaines caractéristiques du style Louis XV. L'auteur de cette commode n'a pu être identifié bien que l'ébéniste Etienne Doirat en fut longtemps considéré comme le concepteur.

À mi-chemin entre Régence et rocaille

Composée dans sa partie supérieure de deux tiroirs et d'un long tiroir dans sa partie inférieure, cette commode est un exemple particulièrement riche des meubles exécutés vers 1730, meubles par ailleurs mal connus faute de repères chronologiques. À cette époque, les commodes sont déjà de style Louis XV, reconnaissables à leurs formes cintrées et au placage en frisage formant une mosaïque, comme en témoigne la commode du Louvre. En revanche, le décor de bronze présente encore des traits qui la rattache aux meubles de marqueterie Boulle : encadrements rectilignes, coquilles de la travée centrale, acanthes des poignées, tournesols des côtés. Ces ornements quelques peu archaïques cohabitent avec des éléments complètement rocailles comme les chutes des arêtes, l'agrafe du tablier et les sabots, semblables aux meubles de Bernard II Van Risenburgh (apr. 1696 - v. 1766).

Une attribution discutée

La commode de l'ancienne collection Grog a longtemps été attribuée sans preuve suffisante à Etienne Doirat (v. 1675 - 1732), ébéniste mal connu. Elle peut être rapprochée de celles composées de deux rangs de tiroirs de l'ébéniste Antoine-Robert Gaudreaus (v. 1682 - 1746), qu'il livra au Garde-Meuble de la Couronne en 1732 - 1733 et dont la description s'apparente à celle-ci. Cette commode est également proche de celle attribuée à Bernard II Van Risenburgh, représentée par un dessin conservé aux Staatsarchiv de Munich (Allemagne). Le style et la forme des bronzes sont en effet étonnamment semblables. La commode du Louvre présente, en outre, des similitudes avec celles conservées à la Résidence de Munich. Malgré ces nombreux points communs, elle n'a, à ce jour, pas pu être attribuée.

Bibliographie

Cinq années d'enrichissement du patrimoine national 1975-1980, Paris, 1980, n 75.

Cartel

  • Paris (vers 1730)

    Commode

  • Placage de bois de rose ; bronze doré ; marbre brèche d'Alep

  • Provenance : ancienne collection Albert de Goldschmidt-Rothschild, FrancfortDon de M. René Grog et Mme Grog-Carven, 1973 , 1973

    OA 10454

  • Objets d'art

    Aile Sully
    1er étage
    Marquise de Pompadour
    Salle 604

Informations pratiques

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai, 8 mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Entrez au musée en moins de 30 minutes
en achetant votre billet en ligne :

Achetez votre billet