Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>Coupe des Vendanges

Coupe des Vendanges

© 2011 Musée du Louvre / Martine Beck-Coppola

Objets d'art
XIXe siècle

Auteur(s) :
Barbier Muriel

La coupe des vendanges doit son nom au thème de sa monture, qui évoque la vigne et l'ivresse. Inspirée de l'orfèvrerie allemande du XVIe siècle, cette œuvre de François-Désiré Froment-Meurice (1802 - 1855) reflète l'admiration caractéristique de la Monarchie de Juillet pour l'art de la Renaissance. Une coupe semblable fut présentée par Froment-Meurice lors de l'exposition des produits de l'industrie française de 1844 et y connut un grand succès.

Une iconographie liée au vin

La coupe ovale en agate jaune est soutenue par une monture en argent doré constituée par un cep de vigne qui semble naître d'une base trilobée ornée d'émail champlevé opaque. Sur la base sont assis des personnages évoquant les différentes formes d'ivresse : le poète Anacréon symbolise l'ivresse poétique, Loth et une de ses filles, l'ivresse amoureuse, tandis que Noé personnifie l'ivresse bacchique. Entre eux s'élève le cep, entremêlé de sarments, de feuilles de vignes et de grappes de raisin composées de perles. Il se prolonge pour former l'anse à laquelle grimpent cinq amours, autour de la Raison allongée, alanguie par l'ivresse. Dans la partie inférieure de l'anse, une scène dramatique se joue : un nid de quatre oisillons est attaqué par un lézard, thème à la mode à l'époque romantique.

La renaissance des techniques

Pour la composition de cette coupe, François-Désiré Froment-Meurice fit appel à Adolphe-Victor Geoffroy-Dechaume, un des sculpteurs collaborant avec lui, qui s'inspira de l'orfèvrerie allemande du XVIe siècle. L'influence de la Renaissance ne s'arrête pas à la forme et au choix d'une monture d'orfèvrerie pour parer un récipient de pierre dure, elle réside également dans les techniques employées. La ciselure sur argent doré a été confiée aux ciseleurs Antoine Vechte et Louis-Augustin Mulleret qui ont réalisé un travail extraordinaire de finesse et de précision. Le recours à l'émail, translucide sur les feuilles de vigne, champlevé et opaque sur le pied, évoque également le XVIe siècle et marque le retour à une orfèvrerie polychrome abandonnée pendant le XVIIIe siècle. La coupe des vendanges témoigne d'un regain d'intérêt pour les pierres dures montées, type d'objet qu'on n'exécutait presque plus depuis la fin du XVIIe siècle.

Le succès des pierres dures montées

Les coupes en pierre dure à monture d'orfèvrerie connurent un succès certain. Froment-Meurice en réalisa plusieurs sur le modèle de la coupe des vendanges ou sur d'autres dessins et d'autres orfèvres comme Jean-Valentin Morel (1794 - 1860) en présentèrent également. La coupe du Louvre n'est vraisemblablement pas celle que présenta Froment-Meurice à l'exposition de 1844. On en connaît actuellement deux autres, l'une offerte en 1855 par le roi Jérôme à sa fille la princesse Mathilde et conservée au château de Compiègne, l'autre appartenant à une collection privée. Elles sont très proches de l'exemplaire du louvre et se distinguent par d'infimes détails. Toutes trois portent le poinçon de Jules Wiese (1818-1868) qui travailla d'abord comme orfèvre chez Froment-Meurice, puis s'établit à son compte et continua à travailler pour son ancien maître.

Bibliographie

- Trésors d'argent. Les Froment-Meurice, orfèvres romantiques parisiens, Editions "Paris-Musées", Paris, 2003.

- Un Age d'or des arts décoratifs, Editions de la Réunion des musées nationaux, Paris, 1991, pp. 452 - 454.

Cartel

  • François-Désiré FROMENT-MEURICE

    Coupe des Vendanges

    Vers 1844

    Paris

  • Agate, argent, argent doré et émaillé, perles

    H. : 35 cm. ; L. : 27 cm. ; Pr. : 15 cm.

  • Acquisition, 1984 , 1984

    OA 11011

  • Objets d'art

    Aile Richelieu
    1er étage
    Chenavard
    Salle 563

Informations pratiques

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi
Nocturne gratuite le premier samedi du mois
de 18h à 21h45 à partir de janvier 2019

Fermetures :
Le 25 décembre 2018
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre 2019

Information in other languages

Newsletter

Entrez au musée en moins de 30 minutes
en achetant votre billet en ligne :

Achetez votre billet

Informations complémentaires

Signature sur la base : FROMENT-MEURICE. Poinçons : Fabricant : J. Wiese (JW, étoile en haut et en bas) ; petite garantie d'argent, Paris depuis 1838 (tête de sanglier) ; poinçon non identifié