Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>Cratère à colonnettes étrusco-corinthien : épisodes de la...

Œuvre Cratère à colonnettes étrusco-corinthien : épisodes de la légende d'Héraclès et Alcyonée (?)

Département des Antiquités grecques, étrusques et romaines : Art étrusque (du IXe au Ier siècle av. J.-C.)

Antiquités grecques, étrusques et romaines
Art étrusque (du IXe au Ier siècle av. J.-C.)

Auteur(s) :
Marie-Bénédicte Astier

Par sa forme et l'organisation du décor, ce cratère témoigne de l'influence de la céramique corinthienne sur la production étrusque du début du VIe siècle av. J.-C. Les motifs végétaux et les groupes animaliers peints au bas du vase permettent d'y reconnaître une création du Peintre des rosaces. La panse est ornée de deux tableaux mythologiques inspirés sans doute de la légende d'Héraclès : le héros apparaîtrait d'abord aux prises avec le géant Alcyonée, puis à la poursuite d'un taureau.

Une production étrusco-corinthienne

Autrefois conservé dans la collection d'antiquités du marquis Campana, ce cratère à colonnettes est entré au Louvre en 1863. Il appartient à une production abondante de vases peints dits étrusco-corinthiens, dont les formes, la technique ornementale et parfois aussi les décors sont inspirés jusque vers le milieu du VIe siècle avant notre ère, des modèles élaborés dans les ateliers de Corinthe. La céramique étrusco-corinthienne cède ensuite la place à des créations d'inspiration ionienne, à des tableaux vivement colorés, oeuvres fabriquées dans des ateliers dirigés principalement par des artisans grecs immigrés, originaires d'Ionie. Ce vase, fabriqué vers 580 av. J.-C., adopte la forme des grands cratères utilisés au cours des banquets pour mêler l'eau et le vin. Son décor a été réalisé selon la technique des figures noires, un procédé décoratif inventé par les artisans corinthiens au siècle précédent et caractérisé par l'emploi de silhouettes, noires précisément, que détaillent des incisions et des rehauts polychromes.

Deux épisodes de la légende d'Héraclès

Deux registres séparés par une large bande noire ornent la panse du vase, selon une ordonnance comparable aux prototypes corinthiens. Le registre inférieur porte un décor animalier répétitif, composé de panthères et d'oiseaux aquatiques flanqués de rosaces. Le registre supérieur est constitué de deux tableaux mythologiques, inspirés très probablement de la légende d'Héraclès. La face principale pourrait illustrer la lutte du héros grec contre le géant Alcyonée, qui tirait force et vitalité du contact avec sa mère Gaia, la Terre. Héraclès s'élance ici à l'assaut d'Alcyonée. D'après le mythe, le héros le transporta sur ses épaules dans un autre pays et le tua en le transperçant d'une flèche. Au revers est représenté un énorme taureau suivi par deux personnages masculins armés d'un couteau ; la scène décrirait Héraclès en compagnie de son compagnon Iolaos, soit lors du voyage vers la patrie d'Alcyonée, soit avant le combat qui oppose le héros et le taureau de Crète, soit enfin lors de la capture des boeufs de Géryon.

Une création du Peintre des rosaces

La présence sur le registre inférieur de rosaces et de groupes animaliers formés de panthères et d'oiseaux a permis d'attribuer ce vase au Peintre des rosaces, un artisan étrusque qui s'est illustré au début de la période archaïque dans la création de cratères à décor généralement animalier. Bien qu'il ait été découvert à Vulci, le vase pourrait avoir été fabriqué à Cerveteri, l'antique Caere en Étrurie méridionale, car la cité a livré une quantité abondante de cratères importés de Corinthe et de productions locales réalisées à l'imitation de ces vases grecs.

Bibliographie

Martelli Cristofani Marina, La ceramica degli Etruschi. La pittura vascolare, Novara, 1987, n 86, p. 291.

Cartel

  • Peintre des Rosaces

    Cratère à colonnettes étrusco-corinthien : épisodes de la légende d'Héraclès et Alcyonée ?

    Vers 580 avant J.-C.

    Production : Vulci

  • Terre cuite

    H.: 20 cm ; D.: 23,5 cm ; L.: 31,5 cm

  • Collection Campana, 1863 , 1863

    E 631

  • Antiquités grecques, étrusques et romaines

    Aile Denon
    Rez-de-chaussée
    Etrurie II
    Salle 421
    Vitrine 1

Informations pratiques

Conformément aux directives gouvernementales de lutte contre la propagation du virus Covid-19, le musée du Louvre et le musée national Eugène-Delacroix sont fermés jusqu'au mardi 15 décembre inclus.

Les visiteurs ayant acheté un billet pour cette période seront remboursés automatiquement. Aucune démarche n’est nécessaire.

Le jardin des Tuileries et le jardin du Carrousel sont ouverts.

Retrouvez sur cette page toutes les informations liées à la situation sanitaire.

Nous vous remercions de votre compréhension.