Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>Dressoir

Si vous n’arrivez pas à lire les médias, téléchargez Flash Player.

Dressoir

© 1995 RMN / Daniel Arnaudet

Objets d'art
Renaissance

Auteur(s) :
Muriel Barbier

Le dressoir, un meuble dont la forme est apparue au XVe siècle, servait à présenter et à ranger la vaisselle de faïence, de cuivre, d'étain ou d'orfèvrerie chez les plus fortunés. Il était sculpté d'ornements célébrant la richesse du propriétaire. Le dressoir a perduré sous sa forme d'origine pendant la première moitié du XVIe siècle en intégrant les nouveaux motifs venus d'Italie, comme le révèle ce meuble du musée du Louvre.

Une forme héritée du XVe siècle

Le corps supérieur est composé de deux parties à pans coupés structurées par des colonnettes à écailles. La partie haute s'ouvre par deux vantaux ornés de ferrures ; la partie inférieure présente une seule porte, également à ferrures, entourée de panneaux sculptés. Ces ferrures se détachent sur un fond de chêne aux reflets rouges. Le corps inférieur, évidé pour permettre la présentation d'un bassin ou d'un autre type de récipient, ouvre par trois arcatures à moulures simples. Cette structure en deux partie, donnant l'impression d'un coffre sur pied, est issue du XVe siècle et resta en usage au début du XVIe siècle. Un dressoir de même forme avec des ornements purement gothiques et portant les écussons de Louis XII et d'Anne de Bretagne est conservé au musée Dobrée à Nantes.

Un décor oscillant entre archaïsmes et nouveautés

Les vantaux de la partie supérieure sont sculptés en léger relief de rinceaux fleuris à corps de cygne au milieu desquels se trouvent des médaillons ovales à profils féminins. Le vantail de la partie inférieure est sculpté de rinceaux et d'une tête d'ange ; les panneaux qui l'entourent ainsi que les parties latérales sont ornés d'un fin décor de grotesques dit "a candelieri". Ces motifs appartiennent au répertoire ornemental venu d'Italie qui est commun au mobilier et à la faïence. En revanche, les côtés du dressoir sont ornés de motifs en plis de serviette, ornements plus caractéristiques du XVe siècle. Ainsi sur une structure encore typique de la fin du XVe siècle, ce dressoir présente un décor mêlant des éléments archaïques (ferrures, colonnettes, plis de serviette) et des éléments plus novateurs (grotesques, médaillons à profils). Un autre dressoir de même forme, et cette fois-ci de même décor, portant la date 1524, est conservé au musée national de la Renaissance d'Écouen et confirme cette lente acclimatation des décors ultramontains.

Bibliographie

Alcouffe Daniel, Dion-Tenenbaum Anne, Lefébure Amaury, Le mobilier du musée du Louvre, t. 1, Dijon, Editions Faton, 1993, pp. 24-25.

Cartel

  • France (début du XVIe siècle)

    Dressoir

  • Chêne

    H. : 1,42 m. ; L. : 1,16 m. ; Pr. : 0,48 m.

  • Don marquise Arconati Visconti, 1916 , 1916

    OA 6973

  • Objets d'art

    Aile Richelieu
    1er étage
    Larcade
    Salle 509

Informations pratiques

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi
Nocturne gratuite le premier samedi du mois
de 18h à 21h45

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre 2019

Information in other languages

Entrez au musée en moins de 30 minutes
en achetant votre billet en ligne :

Achetez votre billet