Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>Esquisse pour l’hommage à Delacroix

Œuvre Esquisse pour l’hommage à Delacroix

Musée national Eugène-Delacroix

Sketch for “Homage to Delacroix”, Henri Fantin-Latour

© 2008 Musée du Louvre / Harry Bréjat

Musée national Eugène-Delacroix

Auteur(s) :
Hélène Doré

Un hommage officiel rendu à Delacroix

 

Lorsque Delacroix mourut le 13 août 1863, la modestie de ses funérailles constitua une insulte pour tous ceux qui le considéraient parmi les plus grands artistes français. Fantin, plus particulièrement, s’indigna qu’aucun hommage officiel ne lui soit rendu. Comme il était courant au XIXe siècle de célébrer les grands hommes, il voulut élever lui-même ce monument par une toile manifeste, réunissant les tenants du mouvement moderne, qu’il exposa au salon de 1864. Cette esquisse témoigne du premier projet, qui rassemble six artistes autour du buste de Delacroix, couronné par l’un d’entre eux.


Une œuvre inspirée de l’Apothéose d’Homère d’Ingres

 

S’il apparaît manifeste que Fantin ait fait délibérément référence aux couronnements sur scène des grands hommes de théâtre, la source d’inspiration la plus notable de cette œuvre reste le tableau d’Ingres de 1827, l’Apothéose d’Homère. L’artiste a eu recours à la même composition pyramidale, le buste de Delacroix prenant place au centre. Le geste de Fantin, qui s’est représenté en bas à droite de la composition, avec sa palette et sa blouse de peintre, oriente le regard du spectateur vers l’objet de la vénération. En citant l’œuvre d’Ingres, le peintre rend ainsi plus intelligible la signification de son œuvre : Delacroix, tout comme Homère, incarne le génie, duquel sont héritières les générations suivantes. L’identité des autres personnages sur cette esquisse est quant à elle plus difficile à saisir. On peut néanmoins les déduire de la première liste figurant sur un dessin préparatoire, qui indique les noms de Legros, Whistler, Manet, Bracquemond, Duranty, Cordier, Myrionnet et Régamey.


Le tableau définitif

 

Après avoir réalisé un certain nombre d’esquisses pour ce tableau, Fantin s’arrêtera finalement sur une version finale, conservée au musée d’Orsay, bien éloignée de ce dessin. Cette dernière composition a fait notamment disparaître Myrionnet et Régamet, au bénéfice de Baudelaire, Champfleury et Balleroy. Les contemporains se répartissent par ailleurs autour d’un portrait peint de Delacroix, et non plus d’un buste.

Bibliographie

- Fantin-Latour, catalogue d’exposition, Paris, Grand-Palais, 1982 – 1983, pp. 165–178.
- Fantin-Latour, Manet, Baudelaire, L’Hommage à Delacroix, catalogue collectif d’exposition, musée Eugène Delacroix, Paris, 7 décembre 2011–19 mars 2012.

Cartel

  • Henri FANTIN-LATOUR (1836 – 1904)

    Esquisse pour l’hommage à Delacroix

    1863 - 1864

  • Huile sur toile

    H : 25,5 cm ; L : 26 cm

  • MD 2008 - 21

  • Musée national Eugène-Delacroix

Informations pratiques

Adresse :
Musée national Eugène Delacroix
6 rue de Furstenberg
75 006 Paris
Tél. : 00 33 (0)1 44 41 86 50
Fax : 00 33 (0)1 43 54 36 70

Accès :
Métro : Saint-Germain-des-Prés (ligne 4), Mabillon (ligne 10)
Bus : 39, 63, 70, 86, 95, 96
Parcs de stationnement : rue des Saints-Pères (face à la faculté de médecine) carrefour Saint-Germain-des-Prés/ rue de Rennes
Taxis : carrefour Saint-Germain-des-Prés/ rue de Rennes

Horaires :
Le musée est ouvert tous les jours, sauf les mardis, de 9h30 à 17h00 (fermeture des caisses à 16h30).

Jours de fermeture :
Fermé les jours fériers suivants : le 1er janvier, le 1er mai et le 25 décembre.