Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>Hydrie de Caere : centauromachie

Œuvre Hydrie de Caere : centauromachie

Département des Antiquités grecques, étrusques et romaines : Art étrusque (du IXe au Ier siècle av. J.-C.)

Hydrie : centauromachie

© 1997 RMN / Hervé Lewandowski

Antiquités grecques, étrusques et romaines
Art étrusque (du IXe au Ier siècle av. J.-C.)

Auteur(s) :
Marie-Bénédicte Astier

Le groupe des hydries de Caere, l'antique Cerveteri, est surtout composé d'hydries - vases destinés au transport de l'eau - aux couleurs vives et formes trapues, décorées de scènes mythologiques. Exécutée à la fin du VIe siècle av. J.-C., celle-ci illustre le combat des Centaures contre les Lapithes. Comme l'ensemble des vases de ce groupe, elle est l'oeuvre d'un des artisans ioniens émigrés en grand nombre vers l'Étrurie à l'époque archaïque, contraints à l'exil sous la menace des Perses.

Le groupe des hydries de Caere

Cette hydrie appartient à un groupe de vases nombreux, découverts pour la plupart à Caere, l'antique Cerveteri, au nord-ouest de Rome. Trouvée probablement dans la nécropole de la cité d'Étrurie méridionale, cette pièce est entrée au Louvre en 1863 à la suite de l'achat de la collection d'antiquités du marquis Campana, réalisé deux ans plus tôt par Napoléon III. Le groupe auquel elle est rattachée est composé essentiellement d'hydries, se définissant comme des vases à large panse, munis de trois anses de préhension servant au transport de l'eau. Cette production est caractérisée par des formes trapues, des couleurs vives et une évidente prédilection pour les scènes mythologiques.

Une scène de chasse et un épisode mythologique

Inséré à la manière d'un tableau entre des languettes et une frise végétale de palmettes et de fleurs de lotus, l'épisode figuré sur la face principale de ce vase est emprunté à la mythologie grecque. Il met en scène une centauromachie, autrement dit le combat qui opposa les Centaures et les Lapithes lors des noces de Pirithoos, le roi du peuple lapithe. Deux groupes de combattants sont symétriquement affrontés : deux Lapithes en hoplites, armés de lances et d'épées, casqués et cuirassés ; deux Centaures, ces créatures mi-homme mi-cheval, brandissant l'un et l'autre un arbrisseau déraciné. Cette hydrie est attribuée au Peintre de l'aigle, un peintre anonyme nommé ainsi en raison du caractère récurrent du motif dans son œuvre : au revers du vase, sous l'anse verticale qui relie l'embouchure à la panse, deux aigles en vol s'abattent sur un daim galopant, de part et d'autre d'une palmette. La composition répond à un souci de symétrie conforme aux principes qui régissent généralement la représentation des sujets secondaires dans le groupe de Caere.

Une production d'un artisan ionien

Comme les autres vases de ce groupe, l'hydrie du musée du Louvre est l'oeuvre d'un artisan originaire d'Ionie du Nord, sur la côte de l'Asie Mineure (l'actuelle Turquie). Elle a été fabriquée à la fin du VIe siècle av. J.-C., sans doute dans la région de Caere. Contraints à l'exil depuis la prise de Phocée par les Perses en 545 avant notre ère, les Ioniens ont émigré en grand nombre vers la Grèce continentale et l'Étrurie durant l'époque archaïque. Dans le groupe des hydries de Caere, ils ont appliqué leur savoir-faire à la création de vases aux formes tout à la fois élégantes et trapues ; ils ont puisé dans leur répertoire décoratif les motifs ornant la panse des récipients, puis ont exploité les contrastes colorés des silhouettes noires et des rehauts rouges avec un sens aigu de la mise en page.

Bibliographie

Hemelrijk Jaap M., Caeretan Hydriae, Mayence sur le Rhin, 1984, p. 18 et p. 130, n 7.
Kallipolitis Vassilios G., "Les hydries de Caere. Essai de classification", Antiquité classique, vol. 24, 1955, pp. 385-411, pl. 5, 29.
Pottier Edmond (sous la dir. de), Corpus vasorum antiquorum, musée du Louvre, vol. 9, fascicule III, Paris, 1938, pl. 5, 3, 4, pl. 6, 2 et pl. 7, 1-6.

Cartel

  • Groupe des hydries de Caeré

    Hydrie : centauromachie

    Dernier quart du VIe siècle avant J.-C.

    Production : Cerveteri

  • Terre cuite

    H. : 43 cm.

  • Collection Campana, 1863 , 1863

    E 700

  • Antiquités grecques, étrusques et romaines

    Aile Denon
    Rez-de-chaussée
    Etrurie II
    Salle 421
    Vitrine 1

Informations pratiques

Le musée du Louvre est ouvert tous les jours sauf le mardi. Le port du masque est obligatoire. Retrouvez sur cette page toutes les informations liées à la situation sanitaire.

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre 2020

Réservation en ligne fortement conseillée :

Achetez votre billet