Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>Jeune prince de la famille des Antonins (Annius Verus ?, 162-171...

Œuvre Jeune prince de la famille des Antonins (Annius Verus ?, 162-171 ap. J.-C)

Département des Antiquités grecques, étrusques et romaines : Art romain

Prince Antonin, Annius Verus ?(162 - 171 après J-C.)

© 1988 RMN / Pierre et Maurice Chuzeville

Antiquités grecques, étrusques et romaines
Art romain

Auteur(s) :
Charlotte Lepetoukha

Le double bandeau de lauriers nous invite à reconnaître dans ce portrait d'enfant l'effigie d'un prince impérial, probablement Annius Verus, fils de Marc-Aurèle associé au pouvoir avec le titre de césar à l'âge de 5 ans. Les grands yeux à fleur de tête, à l'expression mélancolique, et le modelé délicat des chairs se retrouvent dans les portraits contemporains.

Un jeune prince

Ce très beau portrait représente un enfant âgé d'environ sept ans. Le visage lisse et menu, légèrement incliné vers la droite, est éclairé par d'immenses yeux rêveurs qui donnent à l'effigie une expression grave et mélancolique. La chevelure, sobrement traitée en mèches épaisses qui contrastent avec la douceur des chairs, est ceinte d'un double bandeau de lauriers.

Dans la lignée des portraits antonins

Cette oeuvre présente des ressemblances notables avec certains portraits datés de la seconde moitié du IIe siècle après J.-C., tels ceux de Faustine la Jeune, épouse de Marc-Aurèle (empereur de 161 à 180 après J.-C.). On y relève notamment la même souplesse dans le modelé lisse des chairs, qui s'oppose à la masse plus rugueuse des cheveux. Mais c'est surtout le traitement particulier de l'oeil qui permet de rattacher cette effigie à la création plastique du règne de Marc-Aurèle. Les paupières épaisses qui viennent border un globe oculaire saillant et creusé d'une pupille dont l'irrégularité confère une certaine mobilité au regard, sont en effet caractéristiques des portraits de cette époque. En outre, on a voulu voir dans l'expression lointaine de ces visages l'écho de la crise que traverse alors la société romaine, inquiète de l'instabilité qui menace ses frontières.

Un nom derrière un portrait

Il s'agit donc vraisemblablement d'un enfant issu de la famille de Marc-Aurèle. Or, deux des fils de l'empereur philosophe - Commode et Annius Verus - reçurent le titre de césar, rang souligné ici par la double couronne. Il ne peut s'agir du premier, dont les traits sont connus par ailleurs grâce à d'autres portraits. Il semble donc qu'il faille y reconnaître le jeune Annius Verus, fait césar en 166 après J.-C. et mort six ans plus tard.

Bibliographie

J. Charbonneaux, "Portraits du temps des Antonins", in Monuments Piot, t. XLIX, Paris 1957, p. 68 sqq., pl. VI

K. de Kersauson, Catalogue des portraits romains, II, Paris, Editions de la Réunion des musées nationaux, 1996, p. 282, n 128

Cartel

  • Prince Antonin, Annius Verus ?(162 - 171 après J-C.)

    Vers 170 après J.-C.

    Bône (Algérie)

  • Marbre

    H. : 21,50 cm.

  • Acquisition, 1955 , 1955

    N° d'entrée MND 2077 (n° usuel Ma 3539)

  • Antiquités grecques, étrusques et romaines

    Aile Denon
    Rez-de-chaussée
    Art romain. Rome et les provinces au IIIe siècle après J.-C.
    Salle 413

Informations pratiques

Conformément aux directives gouvernementales de lutte contre la propagation du virus Covid-19, le musée du Louvre et le musée national Eugène-Delacroix sont fermés jusqu'au mardi 15 décembre inclus.

Les visiteurs ayant acheté un billet pour cette période seront remboursés automatiquement. Aucune démarche n’est nécessaire.

Le jardin des Tuileries et le jardin du Carrousel sont ouverts.

Retrouvez sur cette page toutes les informations liées à la situation sanitaire.

Nous vous remercions de votre compréhension.