Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>L'Homme au gant

Portrait d'homme, dit L'Homme au gant.

© 2009 RMN / Stéphane Maréchalle

Peintures
Peinture italienne

Auteur(s) :
Aline François

Titien est l'inventeur d'un type de portrait dont la force psychologique réside dans l'attention portée à l'expression. Le contraste entre le fond et le vêtement sombres, et les carnations claires, mises en valeur par la chemise blanche, permet au peintre de concentrer l'intérêt sur ce qui exprime la personnalité du modèle : le visage et les mains de ce jeune homme à l'élégance discrète, qui laissent deviner une sensibilité complexe, à la fois énergique et mélancolique.

Une attitude naturelle

La silhouette de l'homme au gant émerge de l'ombre. S'appuyant sur un bloc de marbre, il est vêtu d'un pourpoint noir et d'une chemise blanche plissée, dont le col froncé est serré par un cordon. La veste entrouverte laisse apparaître une chaîne en or avec un médaillon orné d'un saphir et d'une perle. Dans sa main gauche gantée, il tient l'autre gant tandis que l'index pointé de sa main nue révèle une bague armoriée. Le modèle pose dans une attitude naturelle presque nonchalante. Son corps s'inscrit avec aisance dans l'espace malgré le cadrage serré du tableau. Il se présente de face, la tête ainsi que le regard légèrement tournés vers la droite. L'identité de ce jeune homme n'a jamais été réellement établie. L'élégance de ses vêtements, en particulier le raffinement des gants de cuir, ou sa coiffure soignée, laissent supposer qu'il s'agit d'un aristocrate, âgé de dix-huit ou vingt ans, soucieux d'être habillé à la mode vénitienne de son temps.

Un portrait psychologique

Par un choix de couleurs, volontairement restreintes et contrastées - le fond et le vêtement noirs opposés à la carnation claire de la peau -, Titien met en valeur le caractère du personnage. Cette importance nouvelle accordée à l'individu reflète le goût humaniste qui entoure le peintre à l'époque. En effet, l'artiste restitue par une observation psychologique attentive la personnalité du modèle en se concentrant sur le visage et les mains et non pas en multipliant les attributs et les détails décoratifs. Seule l'acuité du regard peut traduire la sensibilité, la grâce mélancolique et plus simplement la présence de ce jeune homme. Considéré comme l'un des plus grands portraitistes de la Renaissance italienne, Titien a élaboré le type du portrait psychologique dont la force réside dans l'intensité d'expression du modèle. Peint probablement vers 1520, ce portrait de jeunesse annonce les nombreuses effigies de monarques et d'aristocrates qui ont valu au maître vénitien le surnom de "peintre des princes".

Cartel

  • Tiziano VECELLIO, dit TITIEN (Pieve di Cadore, 1488/1490 - Venise, 1576)

    Portrait d'homme, dit L'Homme au gant.

    Vers 1520

  • H. : 1 m. ; L. : 0,89 m.

  • Collection de Louis XIV, acquis de Jabach en 1671

    INV. 757

  • Peintures

    Aile Denon
    1er étage
    Salle de la Joconde
    Salle 711

Informations pratiques

Le musée du Louvre, le jardin des Tuileries et la Cour Carrée sont fermés jusqu'à nouvel ordre.

Les visiteurs ayant acheté un billet en ligne pour le musée seront remboursés. Vous n’avez aucune démarche à effectuer. En raison du nombre élevé de billets à rembourser, le délai de ce traitement est estimé à trois mois.

Nous vous remercions de votre compréhension.