Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>La reine Khénémet-néfer-hedjet "la grande"

Œuvre La reine Khénémet-néfer-hedjet "la grande"

Département des Antiquités égyptiennes : De la fin de la Préhistoire à la fin du Moyen Empire (vers 3800 - 1710 av. J.-C.)

Si vous n’arrivez pas à lire les médias, téléchargez Flash Player.

La reine Ouret ("la grande")

© Musée du Louvre/C. Décamps

Antiquités égyptiennes
De la fin de la Préhistoire à la fin du Moyen Empire (vers 3800 - 1710 av. J.-C.)

Auteur(s) :
Christiane Ziegler

En 1997, une nouvelle statue royale du Moyen Empire est entrée au musée du Louvre. Le nom complet de la personne représentée, Khénémet-néfer-hedjet-ouret, la désigne comme l'épouse de Sésostris II et la mère de Sésostris III. C'est un monument très rare puisqu'on ne dénombre qu'une douzaine de statues de reines de cette époque. En outre, elle est intacte.

Une sobriété sans pareil

Une femme est représentée assise, en une pose parfaitement frontale, les mains posées à plat sur les genoux, le dos bien droit appuyé sur un pilier, faisant corps avec son siège cubique, la tête légèrement relevée, afin de pouvoir fixer l'horizon. Elle est un modèle exemplaire de la statue égyptienne hiératique traditionnelle. Sa robe et ses bijoux sont simplement gravés, sans aucun luxe de détail. Cependant il s'agit d'une reine, comme l'indique l'uraeus, le cobra dressé au front. Il se déploie sur le sommet du crâne, couvert d'une calotte très originale en forme de lotus ouvert. La perruque courte, à petites boucles superposées, laisse les oreilles apparentes. Taillée dans une diorite sombre sans trace de peinture, simplement polie, l'oeuvre étonne par sa sobre majesté.

Épouse et mère de roi

La surface du siège est laissée lisse, excepté la présence de quatre lignes de textes devant les pieds, que l'on peut traduire comme suit :
"Une offrande que donnent le roi et Hathor maîtresse du sycomore, consistant en une sortie à la voix de pains, bière, boeufs, volailles, albâtre, étoffes, toutes choses bonnes et pures dont vit un dieu...
Pour la noble, pleine de grâce, pleine de louanges, douce d'amour, parure de Khnoum, nourrisson de Ouadjet ...
Pour qui on exécute tout ce qui est dit, l'épouse du roi, sa bien-aimée, Khénémet-néfer-hedjet la grande, puisse-t-elle vivre éternellement
."
Une seule reine porte ce nom complet : l'épouse de Sésostris II, qui fut aussi la mère de Sésostris III. L'adjectif "ouret", qui signifie "la grande" ou "l'aînée", permettait à ses contemporains de la distinguer d'une reine homonyme de la même famille, appelée "la petite" ou "la cadette".

Une statue aménagée pour le culte

On savait par les textes, comme par les vestiges archéologiques, que cette reine avait eu l'honneur de statues en plusieurs sanctuaires. Celle-ci est la seule qui soit intacte. Elle restitue le visage doux, enrobé, aux yeux petits, selon le style en vigueur sous le règne de son époux. A une époque indéterminée, la statue a été retaillée entre les jambes, sur les bras et derrière les avant-bras. Cet aménagement était destiné à y fixer, temporairement ou en permanence, un accessoire inconnu, comme une table d'offrandes ou une statue secondaire. Ce trait tout à fait extraordinaire rend la statue encore plus passionnante, dans la mesure où elle porte les stigmates d'une évolution du culte qui lui était rendu.

Bibliographie

- ZIEGLER Ch., "Grâce au concours de la Société des Amis du Louvre, une reine égyptienne entre au Louvre", in Revue du Louvre et des musées de France, 1998, tome 1, pp. 13-15.

- ZIEGLER Ch., BOVOT J.-L, Art et archéologie : L'Égypte ancienne, École du Louvre/Editions de la Réunion des musées nationaux/Documentation française, Paris, 2001, pp. 151-152, fig. 63.

Cartel

  • La reine Ouret ("la grande")

    vers 1870 - 1860 avant J.-C. (12e dynastie)

  • diorite

    H. : 77 cm. ; L. : 23,50 cm. ; Pr. : 52,30 cm.

  • Ancienne collection Meyer de StadelhofenAchetée en 1997 avec la participation de la Société des Amis du Louvre , 1997

    E 32564

  • Antiquités égyptiennes

    Aile Sully
    1er étage
    Le Moyen Empire, vers 2033 - 1710 avant J.-C.
    Salle 636

Informations pratiques

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi
Nocturne gratuite le premier samedi du mois
de 18h à 21h45

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre 2019
Le 21 juin, fermeture exceptionnelle à 18h.

Information in other languages

Entrez au musée en moins de 30 minutes
en achetant votre billet en ligne :

Achetez votre billet