Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>La Vierge du chancelier Rolin

Le Chancelier Rolin en prière devant la Vierge, dit La Vierge du chancelier Rolin

© 2009 Musée du Louvre / Erich Lessing

Peintures
Peinture flamande

Auteur(s) :
Guillaume Kazerouni

Nicolas Rolin (1376/1380 - 1462), le chancelier du duc de Bourgogne Philippe le Bon, adore l'Enfant Jésus qui le bénit en tenant le globe du monde, signe de son pouvoir sur la Création. Le rôle essentiel de Marie, mère du Christ, est souligné par sa couronne royale portée par des anges.

Un tableau pour la chapelle Saint-Sébastien de l'église Notre-Dame-du-Châtel à Autun

Le tableau provient de la chapelle Saint-Sébastien de l'église d'Autun. L'oeuvre quitte les lieux en 1793 au moment de la destruction des bâtiments pour rejoindre les collections du Louvre. C'est à ce moment qu'elle perd son cadre originel qui devait porter la signature du peintre et la date exacte de la réalisation.
Nicolas Rolin avait commandé pour le décor de ce lieu cette peinture sur laquelle il est représenté, avec beaucoup de réalisme, en tant que donateur. Issu d'une famille modeste d'Autun, il doit son ascension à la confiance que vont lui accorder deux ducs de Bourgogne de la maison des Valois : Jean sans Peur et Philippe le Bon. Avocat, il est nommé chancelier en 1422. La provenance ancienne de l'oeuvre renvoie aux fondations du chancelier dans l'église Notre-Dame-du-Châtel d'Autun où ses ancêtres étaient enterrés et où il avait été baptisé. Mécène éclairé, le chancelier fait appel, pour ses diverses commandes, aux artistes les plus renommés de son temps. Son nom est ainsi lié à des oeuvres aussi insignes que le Polyptyque du Jugement dernier de Rogier Van der Weyden (Hospices de Beaune) ou La Vierge du Louvre.

L'iconographie

Van Eyck représente le chancelier agenouillé devant la Vierge et l'Enfant. Le caractère ostentatoire de la figure du donateur, vêtu de brocart d'or et de fourrure à la manière d'un prince, traduit la volonté de ce dernier d'être perçu comme un haut personnage de la cour. La composition est construite de part et d'autre d'une ouverture composée de trois arcades. D'un côté, le personnage terrestre en position de prière sur un prie-Dieu recouvert d'un drap de velours ciselé et de l'autre, les personnages saints. La Vierge est assise sur un trône de marbre et porte un ample manteau brodé et orné de pierreries. Les chapiteaux de gauche représentent des scènes de l'Ancien Testament qui mettent l'accent sur les fautes de l'humanité : l'expulsion du paradis, le sacrifice de Caïn et Abel, Dieu recevant l'offrande de ce dernier, le meurtre de Caïn, Noé dans l'arche et enfin Noé recouvert par un de ses fils. Le tout est composé à la manière d'une "Sainte conversation" (scènes réunissant des personnages saints et des donateurs), genre que Van Eyck contribue à mettre en place et qui sera très populaire en Italie.

Van Eyck et l'Ars nova

Robert Campin et Jan Van Eyck sont les principaux représentants de la nouvelle peinture qui voit le jour dans les Flandres durant les années 1420-1430. La technique de la peinture à l'huile se généralise, permettant de rendre avec plus d'éclat la lumière et les détails naturalistes. Van Eyck est l'un des premiers à utiliser la peinture à l'huile dont on lui attribue abusivement l'invention. La composition et la façon dont les personnages s'inscrivent dans l'espace sont également d'une grande nouveauté. Les figures sont placées de façon sculpturale dans une pièce construite selon les règles de la perspective. La profondeur est suggérée à l'aide de l'architecture, du pavement et enfin du paysage qui est un des éléments les plus remarquables de l'oeuvre.

Cartel

  • Jan van EYCK (Maaseyck, vers 1390/1395 - Bruges, 1441)

    Le Chancelier Rolin en prière devant la Vierge, dit La Vierge du chancelier Rolin

  • H. : 0,66 m. ; L. : 0,62 m.

  • Transféré au Louvre en 1800 , 1800

    INV. 1271

  • Peintures

    Aile Richelieu
    2e étage
    Pays-Bas, XVe siècle
    Salle 818

Informations pratiques

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi
Nocturne gratuite le premier samedi du mois
de 18h à 21h45 à partir de janvier 2019

Fermetures :
Le 25 décembre 2018
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre 2019

Information in other languages

Newsletter

Entrez au musée en moins de 30 minutes
en achetant votre billet en ligne :

Achetez votre billet