Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>Lit de Madame Récamier

Œuvre Lit de Madame Récamier

Département des Objets d'art : XIXe siècle

Lit de Madame Récamier

© 1996 Musée du Louvre / Konstantinos Ignatiadis

Objets d'art
XIXe siècle

Auteur(s) :
Muriel Barbier

L'hôtel Récamier, rue du Mont-Blanc à Paris, était un lieu où s'exprimait la nouvelle mode en matière de décor intérieur. Juliette Récamier (1777-1849) y tenait salon et nombreux sont les témoignages sur l'élégance de son intérieur. Le mobilier de sa chambre est conservé au musée du Louvre. Il est l'œuvre de Berthault (1770-1823), élève de Charles Percier, architecte et décorateur, dont la carrière fut lancée grâce au succès du décor de la demeure des Récamier.

L'hôtel Récamier

En 1798, le banquier Jacques-Rose Récamier et sa femme achetèrent à Necker, son hôtel construit en 1776 par Mathurin Cherpitel, au 7 de la rue du Mont-Blanc dans le quartier de la Chaussée d'Antin à Paris. Ce quartier était en plein développement sous le Directoire et le Consulat. Ils chargèrent de faire décorer leurs appartements par l'architecte Louis-Martin Berthault (1770-1823) qui avait déjà travaillé pour les Récamier quelques années plus tôt. L'hôtel Récamier fut très vite un décor à la mode que venaient voir des visiteurs étrangers dont les récits et les croquis sont très précieux pour la connaissance du décor intérieur. Avec le mobilier du général Moreau conservé au château de Fontainebleau, cet ensemble est un des rares témoignages des créations d'ébénisterie sous le Directoire.

Un hymne au sommeil

Berthault accorda un soin tout particulier à la chambre. Des projets de 1798 sont connus par les gravures du recueil de Krafft et Ransonnette (1802). Un croquis de lit très proche de la forme du lit de Madame Récamier, conservé au Metropolitan Museum de New York, est signé de Charles Percier ; il est donc possible que Berthault ait collaboré avec son ancien maître.
Le lit repose sur un socle aux angles protégés par des palmettes en bronze doré. Le lit était conçu pour être parallèle au mur et doté de deux chevets à hauteur égale. Ces chevets sont composés d'un socle mouluré et d'un dossier enroulé en crosse. La face de ces chevets est ornée d'une femme en bronze doré vêtue du peplum et coiffée d'un croissant de lune et tenant des torches allumées. Ces personnages féminins symbolisent la nuit. A la base de chaque chevet sont des cygnes en ronde bosse liés par une traverse légèrement incurvée bordée d'une grosse guirlande, en bronze patiné, de fleurs de pavot à cœur doré enrubannées. Les fleurs de pavot sont une nouvelle allusion au sommeil.

Un type de lit qui fit école

Ce lit possède déjà toutes les caractéristiques du style Empire par la sobriété de ses lignes, le choix de l'acajou pour un meuble qui sous l'Ancien Régime relevait de la menuiserie et non de l'ébénisterie et l'inspiration antique qui préside à l'ornementation des bronzes. Ce modèle, publié par Krafft et Ransonnette, aquarellé par l'architecte anglais Robert Smirke (de passage à Paris en 1802), a souvent été partiellement repris en particulier les cygnes, les rinceaux, les palmettes et le motif de la guirlande. Le mobilier de la chambre de Madame Récamier non estampillé, est probablement l'œuvre de la maison Jacob Frères qui sous la raison "Jacob-Desmalter", fut un des fournisseurs principaux sous l'Empire.

Bibliographie

- Nouvelles acquisitions du département des Objets d’art 1990-1994, Paris : RMN, 1995, p 216-218.

- ALCOUFFE D., DION-TENENBAUM A., LEFEBURE A., Le Mobilier du Musée du Louvre, t 1, Paris, 1993, p 304.

Cartel

  • JACOB Frères

    Lit de Madame Récamier

    Vers 1799

    Paris

  • Acajou, bronze doré et patiné

    H. : 1 m. ; L. : 1,33 m. ; Pr. : 1 m.

  • Don de la Société des Amis du Louvre, 1991 , 1991

    OA 11344

  • Objets d'art

    Aile Richelieu
    1er étage
    Chambre de Madame Récamier
    Salle 556

Informations pratiques

Le musée du Louvre est ouvert tous les jours sauf le mardi. Le port du masque est obligatoire. Retrouvez sur cette page toutes les informations liées à la situation sanitaire.

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre 2020

Réservation en ligne fortement conseillée :

Achetez votre billet