Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>Marche d'autel de la chapelle de la Bâtie d'Urfé

Marche d'autel de la chapelle de la Bâtie d'Urfé

© 2000 RMN / Martine Beck-Coppola

Objets d'art
Renaissance

Auteur(s) :
Marie-Laure de Rochebrune, Édith Paillat

Cet ensemble de deux cent soixante-dix carreaux décorait la marche de l'autel de la chapelle du château de la Bâtie d'Urfé (Loire). La commande fut faite auprès du faïencier rouennais Masséot Abaquesne. Les motifs décoratifs reprennent les compositions de Raphaël s'inspirant des fresques antiques découvertes au XVe siècle dans la Maison dorée de Néron, à Rome. Cette oeuvre, du milieu du XVIe siècle, est un jalon important de l'histoire de la faïence diffusée en France par les artistes italiens.

La Bâtie d'Urfé

La Bâtie d'Urfé, dans le Forez (commune de Saint-Étienne-le-Molard, Loire), était la résidence favorite de Claude d'Urfé (1501-1558), gouverneur des enfants d'Henri II, et père de l'auteur de L'Astrée, Honoré d'Urfé. À la suite d'un séjour de près de cinq ans en Italie, de 1546 à 1551, il redécora son manoir du Forez dans un style nouveau en faisant ainsi un important avant-poste de la culture italienne en France.

La chapelle

La chapelle de la bâtisse était un des ensembles décoratifs les plus célèbres commandés par Claude d'Urfé. Une architecture audacieuse y servait en effet de cadre à un décor des plus originaux : voûte stuquée polychrome et or (in situ), parois décorées, dans leur partie haute, de toiles du peintre maniériste romain Gerolamo Siciolante (in situ, dépôt du musée des Arts décoratifs de Paris), et, dans leur partie basse, de boiseries marquetées et sculptées de Fra Damiano da Bergamo (Metropolitan Museum of Art de New York). Les percées étaient également décorées de magnifiques vitraux (collection particulière). Le sol, composé d'environ deux mille huit cents carreaux de faïence, maintenant répartis dans un grand nombre de collections publiques (Ecouen, Grenoble, Lyon, Rouen, Sèvres, notamment) et privées, avait été commandé chez Masséot Abaquesne à Rouen, selon un acte enregistré à Rouen le 22 septembre 1557, pour une valeur de cinq cent cinquante-neuf livres tournois.

Décor de grotesques

À la différence des carreaux du sol, la marche de l'autel se caractérise par son décor de grotesques sur fond blanc, repris des compositions de Raphaël pour les Loges du Vatican lui-même inspiré des fresques antiques découvertes au XVe siècle dans la Maison dorée de Néron, à Rome. Très couramment employé dans les arts décoratifs français du milieu du XVIe siècle, ce décor est également utilisé dans les ateliers de majolique italienne (ex. Urbino) à la même époque. Peints dans la tonalité des couleurs de grand feu où dominent les bleu, vert et jaune, oiseaux fantastiques, termes, baldaquins et draperies se répartissent symétriquement de chaque côté d'un cartouche portant la date : 1557. La musique est évoquée par des musiciens ailés et des trophées d'instruments. Sur les deux panneaux latéraux, les figures allégoriques sont placées sous un dais en treille de jardin que domine le "sinocchio" (parasol papal de Paul IV). Il s'agit de la Foi (à droite) et de la Justice (à gauche) directement inspirés de la suite des Grotesques gravés par Du Cerceau en 1550.

Bibliographie

- BALLOT Marie-Juliette, Musée du Louvre, La Céramique française. Bernard Palissy et les fabriques du XVIe siècle, Paris, Éditions Albert Morancé, 1924, p. 16-17, pl. 16-18.

- ENNES Pierre, Musée du Louvre. Département des objets d'art, Céramique du Moyen-Age et de la Renaissance, Paris, Éditions de la Réunion des musées nationaux, 1983 (Petit guide des grands musées 91), p. 16.

- Claude d'Urfé et la Bâtie, Allard (Loire), Catalogue d'exposition, 1990.

- Louvre. Guide du visiteur. Les Objets d'art. Moyen-Age et Renaissance, Paris, Editions de la Réunion des Musées nationaux, 1994, p. 125.

- DURAND Jannic, Le Louvre : les objets d'art, Paris, Éditions Scala, Editions de la Réunion des Musées nationaux, 1995, p. 70.

- Les Collections du Louvre, Paris, Editions de la Réunion des Musées nationaux, 1999 (Collection Anthologie des collections), p. 236.

Cartel

  • Manufacture de Masseot ABAQUESNE

    Marche d'autel de la chapelle de la Bâtie d'Urfé

    1557

    Rouen

  • Faïence

  • Don MM. Beurdeley, père et fils, 1880 , 1880

    OA 2518

  • Objets d'art

    Aile Richelieu
    1er étage
    Henri II
    Salle 530

Informations pratiques

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi
Nocturne gratuite le premier samedi du mois
de 18h à 21h45 à partir de janvier 2019

Fermetures :
Le 25 décembre 2018
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre 2019

Information in other languages

Newsletter

Entrez au musée en moins de 30 minutes
en achetant votre billet en ligne :

Achetez votre billet