Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>Médaillon, élément de coiffure : buste d'Éros

Œuvre Médaillon, élément de coiffure : buste d'Éros

Département des Antiquités grecques, étrusques et romaines : Art hellénistique (du IIIe au Ier siècle av. J.-C.)

Médaillon, élément de coiffure : buste d'Eros

© 1997 RMN / Hervé Lewandowski

Antiquités grecques, étrusques et romaines
Art hellénistique (du IIIe au Ier siècle av. J.-C.)

Auteur(s) :
Marie-Bénédicte Astier

Ce riche médaillon en or reflète tout particulièrement la qualité et l'inventivité dont font preuve les ateliers orientaux durant l'époque hellénistique, une des périodes les plus florissantes de l'orfèvrerie grecque. Ce bijou, sans doute un élément de coiffure créé vers 250-200 av. J.-C., est orné de rinceaux et d'une couronne de feuillage rehaussée de grenats. Au centre de cet écrin végétal, un buste ailé en fort relief figure le dieu de l'Amour, Éros, couronné de pampres.

Un médaillon hellénistique d'origine orientale

Conservé dans la collection Louis de Clercq depuis le XIXe siècle, ce riche médaillon en or est entré au Louvre en 1967 grâce à la donation de H. de Boisgelin. Le contexte de la découverte n'est pas connu ; cependant, selon toute vraisemblance, il a été créé dans un atelier de l'Orient hellénisé, en Syrie ou en Asie Mineure, au cours de la seconde moitié du IIIe siècle av. J.-C. Par la qualité de son décor et le choix du motif central, très en vogue à cette époque, ce bijou témoigne de l'épanouissement que connaît l'orfèvrerie grecque pendant la période hellénistique. L'exploitation des mines, en Macédoine notamment, et la dispersion des grands trésors amassés par les Perses puis conquis par Alexandre le Grand fournissent de l'or en quantité abondante. Les contacts étroits avec le Proche-Orient et l'Égypte engendrent une esthétique nouvelle où la polychromie ajoute à la richesse du répertoire décoratif. L'or est désormais rehaussé de pâte de verre, d'émail et de pierres de couleur telles que la cornaline, l'améthyste, la calcédoine et surtout le grenat, à l'exemple de ceux qui ponctuent la bordure du médaillon, sur les quatre côtés.

Le buste d'Éros

Le pourtour du médaillon est décoré d'une couronne de feuilles, de filets de perles et de rinceaux d'acanthe, mêlés de fleurs et d'épis de blé, formant un écrin végétal au buste en haut relief qui orne le centre du bijou. Le jeune Éros, le dieu de l'Amour, est représenté ailé, la tête couronnée de pampres de vigne, le visage poupin. Travaillée au repoussé, l'effigie du dieu annonce les figures en relief dont les orfèvres romains agrémentent, quelques siècles plus tard, le fond de leur vaisselle d'argent (comme la coupe à emblema du trésor de Boscoreale, Bj 1969). Elle préfigure également la formule décorative appelée imago clipeata qui consiste, dans le domaine de la sculpture, à insérer un portrait en relief sur fond de bouclier rond ou autre motif circulaire, comme on le trouve sur de nombreux sarcophages romains d'époque impériale.

Un ornement de cheveux ?

Le médaillon est muni de petits anneaux d'attache sur le bord supérieur et d'un crochet au revers qui servaient probablement à fixer le précieux objet sur un support aujourd'hui disparu. Un certain nombre de riches médaillons, ornés de bustes en relief tels que celui-ci, sont parvenus jusqu'à nous. Pourtant, la fonction initiale de ces ornements demeure incertaine : plutôt qu'un couvercle de vase ou de coffret, comme cela a parfois été proposé, il semble qu'il faille davantage y reconnaître un élément de coiffure luxueux, destiné à une clientèle très aisée.

Bibliographie

Barr-Sharrar Beryl, The Hellenistic and Early Imperial Decorative Bust, Mayence, 1987, pp. 121-122 et pp. 125-126, n H1, pl. 64.
Hoffmann Herbert, Davidson Patricia F. (sous la dir. de), Greek Gold : Jewelry from the Age of Alexander, Brooklyn Museum, 1965, pp. 228-231, n 93, pl. VI.

Cartel

  • Médaillon, élément de coiffure : buste d'Eros

    Seconde moitié du IIIe siècle avant J.-C.

  • D. : 9,60 cm.

  • Collection de Clercq, don H. de Boisgelin,1967 , 1967

    Bj 2248

  • Antiquités grecques, étrusques et romaines

    Aile Sully
    1er étage
    Salle des Bronzes
    Salle 663
    Vitrine C5 : Bijoux

Informations pratiques

Le musée du Louvre est ouvert tous les jours sauf le mardi. Le port du masque est obligatoire. Retrouvez sur cette page toutes les informations liées à la situation sanitaire.

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre 2020

Réservation en ligne fortement conseillée :

Achetez votre billet