Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>Panneau de la chambre à coucher de Louis XVIII aux Tuileries

Garniture de lit, tenture en cinq panneaux

© 1991 RMN / Daniel Arnaudet

Objets d'art
XIXe siècle

Auteur(s) :
Barbier Muriel

Ce panneau faisait partie du décor de la chambre du Roi au palais des Tuileries, sous la Restauration. En velours coupé, bouclé et brodé, le meuble de la chambre de Louis XVIII, puis de Charles X, est une des commandes les plus importantes passées à la maison Grands Frères de Lyon. Techniquement, il s'agit d'une prouesse mêlant velours coupé et bouclé, ainsi que l'application d'une nouvelle technique de teinture : le bleu Raymond.

La chambre du Roi aux Tuileries

En 1817, la monarchie étant revenue au pouvoir, Louis XVIII voulut renouveler l'ensemble de sa chambre. La chambre du Roi jouissait d'une prééminence historique sous l'Ancien Régime, car le lit royal était le symbole même de la Monarchie. Napoléon Ier avait déplacé ce symbole en donnant plus d'importance à la salle du trône. Revenus au pouvoir, les Bourbons souhaitèrent rétablir l'ancienne symbolique. La chambre de Louis XVIII était l'ancienne chambre de Napoléon Ier ; elle se trouvait au premier étage du palais, côté jardin vers le pavillon de Flore. Le lit de Napoléon, dont on changea simplement les emblèmes, fut conservé et une tenture fut commandée à la maison Grand Frères. En 1825, le lit fut changé, Charles X refusant de dormir dans le lit où avait été exposée la dépouille de son frère. On réutilisa néanmoins la tenture.

La commande de 1817

Le dessin des panneaux de la tenture fut confié au dessinateur du Garde-Meuble de la Couronne Jacques-Louis de La Hamayde de Saint-Ange (1780-1860). La tenture était adaptée à l'architecture de la pièce. Elle était composée de quatre panneaux étroits, deux plus grands et quatre portières. Cet ensemble fut livré et mis en place par le tapissier Darac. En plus de la tenture murale, la maison Grand Frères avait fourni la garniture du lit, composée des bonnes grâces, des pentes et de la courtepointe, ainsi que celle des fauteuils, auxquels s'ajoutaient un paravent et un écran de cheminée. L'armure choisie fut le velours de soie, par endroits coupé et par endroits bouclé, permettant un jeu de lumière entre matité et brillance. La couleur retenue fut le bleu Raymond, mis au point pour remplacer l'indigo par le prussiate de fer dans la teinture de soie.

Des ornements évoquant la royauté et le sommeil

Le panneau est décoré au centre d'ornements se détachant en foncé sur fond clair (effet obtenu grâce à la différence d'armure des velours) : un bouquet de feuilles d'acanthe et de rinceaux, d'où émergent des fleurs de pavot, flanqué de part et d'autre de cornes d'abondances enroulées de rinceaux végétaux, d'où sortent également des fleurs de pavot. La bordure du panneau est brodée de fils d'or. Le long de la bordure inférieure courent des rinceaux et des feuilles d'acanthe enlaçant des fleurs de lys héraldiques ; sur chaque petit côté sont brodées des fleurs de lys au naturel, et l'ensemble est couronné, en partie supérieure, par des guirlandes de fleurs, des tores de lauriers et des fleurs de lys au naturel encadrant la couronne royale ceinte de lauriers. Les fleurs de lys évoquent bien sûr la Monarchie et se retrouvent assez fréquemment au naturel comme ornement sous la Restauration. Quant aux fleurs de pavot, elles sont le symbole du sommeil et furent souvent employées pour les chambres à coucher à partir du Premier Empire.

Bibliographie

- Un Age d'or des Arts décoratifs 1814-1848, Catalogue d'exposition, Paris, Editions de la Réunion des musées nationaux, 1991, pp. 57-59.

Cartel

  • Maison GRAND frères

    Garniture de lit, tenture en cinq panneaux

    1817 - 1819

    Lyon

  • Velours de soie bleu Raymond, brodé et broché d'or

  • Versement du Mobilier national, 1965 , 1965

    OA 10279

  • Objets d'art

    Aile Richelieu
    1er étage
    Chambre du Roi
    Salle 558

Informations pratiques

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi
Nocturne gratuite le premier samedi du mois
de 18h à 21h45 à partir de janvier 2019

Fermetures :
Le 25 décembre 2018
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre 2019

Information in other languages

Newsletter

Entrez au musée en moins de 30 minutes
en achetant votre billet en ligne :

Achetez votre billet