Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>Pendule avec figure de Michel-Ange

Œuvre Pendule avec figure de Michel-Ange

Département des Objets d'art : XIXe siècle

Pendule

© 2002 RMN / Jean-Gilles Berizzi

Objets d'art
XIXe siècle

Auteur(s) :
Voiriot Catherine

Pour gagner sa vie, le sculpteur Jean-Jacques Feuchère vendait ses modèles à des bronziers. Il vendit le modèle de sa sculpture représentant Michel-Ange, réalisé en 1843, au bronzier Vittoz, prédécesseur de Labrouë, ce dernier l'intégrant aux alentours de 1852 à une pendule. La pendule sert de socle à la sculpture du Michel-Ange penseur. L'œuvre est marquée par le style néo-Renaissance qui apparut sous la Monarchie de Juillet (1830-1848) et marqua divers domaines des arts décoratifs.

La sculpture de Feuchère

Cette pendule avec figure de Michel-Ange fut présentée à l'exposition universelle de Londres en 1851. Elle reprend la sculpture de Jean-Jacques Feuchère (1807-1852) qui fut refusée par le jury au Salon de 1843.

Une pendule non pas "supportée" mais "écrasée"

Le Michel-Ange penseur ne supporte pas la pendule mais la surmonte. Drapé dans un manteau, accoudé à une figure d'esclave, il domine par sa position et sa hauteur l'ensemble de la composition. La pendule, encadrée par deux éphèbes, occupe la partie basse. Il est clair que l'importance est ici donnée à la figurine en bronze plutôt qu'à la pendule.

L'admiration pour la Renaissance

Sous Louis-Philippe, les quatre grandes figures de la Renaissance que sont Michel-Ange, Léonard de Vinci, Bernard Palissy et Jean Goujon, sont souvent reprises dans les arts décoratifs. Il n'est donc pas surprenant de rencontrer Michel-Ange sur cette pendule. Dans le même esprit, l'on peut citer un plateau représentant Michel-Ange aveugle se faisant conduire au Capitole pour jouir par le toucher des beautés du torse antique. Ce plateau est également conservé au Département des Objets d'art du musée du Louvre.

Bibliographie

- DION-TENENBAUM Anne, Louvre. Les Objets d'Art. Le XIXe siècle. Guide du visiteur, Paris, Editions de la Réunion des musées nationaux, 1999.

- DION-TENENBAUM Anne, Nouvelles acquisitions? dans la Revue du Louvre, 1999, n 4, pp. 98-99.

- DION-TENENBAUM Anne, Nouvelles acquisitions du musée du Louvre (1995-2002), RMN, 2003.

- DION-TENENBAUM Anne, Les Bronzes d'ameublement du musée du Louvre, Dijon : Editions Faton, 2004.

Cartel

  • E. de LABROÜE

    Pendule

    vers 1852

    Paris

  • Bronze patiné et doré

    H. : 80 cm. ; L. : 50 cm. ; Pr. : 29 cm.

  • Acquisition, 1999 , 1999

    OA 11911

  • Objets d'art

    Aile Richelieu
    1er étage
    Duc d'Orléans
    Salle 561

Informations pratiques

Musée ouvert le jeudi 29 octobre jusqu'à 18h.
Lors de votre visite, le port du masque est obligatoire.

Conformément aux directives gouvernementales de lutte contre la propagation du virus Covid-19, le musée du Louvre ferme du jeudi 29 octobre à 18h au mardi 1er décembre inclus.
Les visiteurs ayant acheté un billet pour cette période seront remboursés automatiquement. Aucune démarche n’est nécessaire.
Retrouvez sur cette page toutes les informations liées à la situation sanitaire.

Réservation en ligne fortement conseillée :

Achetez votre billet