Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>Personnage en costume souliote. Portrait présumé du comte...

Œuvre Personnage en costume souliote. Portrait présumé du comte Palatiano

Musée national Eugène-Delacroix

Personnage en costume souliote. Portrait présumé du comte Palatiano, Jules-Robert Auguste

© RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Gérard Blot

Musée national Eugène-Delacroix

Auteur(s) :
Hélène Doré

Une œuvre attribuée à Jules-Robert Auguste

 

Cette œuvre, acquise en 2004 au cours de la vente Pierre Miquel, a été attribuée à Jules-Robert Auguste. Ce dernier a joué un rôle éminent dans le cercle des orientalistes des années 1820. Elève du sculpteur Cartellier,  ayant obtenu en 1810 le premier prix de Rome en sculpture, il entreprit, après son séjour à la villa Médicis, une série de voyages en Asie Mineure, en Grèce et en Egypte. Il en ramena un grand nombre d’objets, d’étoffes et d’armes qu’il mit généreusement à disposition des jeunes artistes. Delacroix puisa largement dans sa collection.

 

L’hypothétique portrait du comte de Palatiano

 

On pense que cette œuvre pourrait être un portrait de Demetrius de Palatiano (1794 – 1849). Issu d’une grande famille de Corfou, ce comte passa par Paris en 1825 avant de se rendre en Angleterre. Au cours de son bref séjour, plusieurs artistes firent son portrait en costume de soldat de l’armée de libération grecque. Il est représenté ici en pied, en costume de souliote, aux couleurs chatoyantes et criardes, sur un fond de paysage. Les souliotes étaient des chrétiens d’Albanie qui avaient fui la répression d’Ali Pacha de Tebelen, devenu gouverneur de Jannina. Ils se battirent courageusement pendant la guerre d’indépendance grecque.


Des œuvres similaires

 

Cette œuvre est très proche d’un tableau d’Eugène Delacroix, gravé par Frédéric Villot, représentant le comte dans une pose similaire, et vêtu d’un costume et d’un turban identiques. Il semble que la représentation du comte ait retenu l’attention d’autres artistes : une aquarelle sur ce sujet a été attribuée à Richard Bonington (1801 – 1828), et l’on conserve des études au crayon d’Alexandre-Marie Colin (1798 – 1873), d’après un costume analogue. Les deux artistes auraient sans doute assisté aux séances de pose du comte dans l’atelier de Delacroix.

Bibliographie

- Richard Parkes Bonington, « Du plaisir de peindre », catalogue d’exposition, Paris, Petit-Palais, mars-mai 1992, pp. 64-67.

Cartel

  • Jules-Robert AUGUSTE (Paris 1789 – id. 1850)

    Personnage en costume souliote. Portrait présumé du comte Palatiano

  • Aquarelle gouachée

    H : 19 cm ; L : 13, 5 cm

  • MD 2004-7

  • Musée national Eugène-Delacroix

Informations pratiques

Adresse :
Musée national Eugène Delacroix
6 rue de Furstenberg
75 006 Paris
Tél. : 00 33 (0)1 44 41 86 50
Fax : 00 33 (0)1 43 54 36 70

Accès :
Métro : Saint-Germain-des-Prés (ligne 4), Mabillon (ligne 10)
Bus : 39, 63, 70, 86, 95, 96
Parcs de stationnement : rue des Saints-Pères (face à la faculté de médecine) carrefour Saint-Germain-des-Prés/ rue de Rennes
Taxis : carrefour Saint-Germain-des-Prés/ rue de Rennes

Horaires :
Le musée est ouvert tous les jours, sauf les mardis, de 9h30 à 17h00 (fermeture des caisses à 16h30).

Jours de fermeture :
Fermé les jours fériers suivants : le 1er janvier, le 1er mai et le 25 décembre.