Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>Plat à cupules

Œuvre Plat à cupules

Département des Antiquités égyptiennes : Egypte chrétienne (IVe - XIIe siècle apr. J.-C.)

Plat à cupules

© Musée du Louvre/C. Larrieu

Antiquités égyptiennes
Egypte chrétienne (IVe - XIIe siècle apr. J.-C.)

Auteur(s) :
Christiane Lyon-Caen

Cette large coupe à base annulaire est constituée d'une cupule centrale cernée de six cupules plus petites. Les intervalles entre les cupules sont animés de représentations d'arbres stylisés. La fabrication de ce type de récipient s'effectue en trois temps : tournage de la coupe, découpe d'ouvertures et enfin tournage des cupules et ajustement aux découpes à l'aide de barbotine. Ce plat était sans doute destiné à contenir des condiments variés.

A la manière de dessins d'enfant

Découvert dans un silo à Tôd en Haute Égypte, ce grand plat de service présente une cavité centrale plus large que les autres cavités qui l'entourent. Il repose sur un pied annulaire. Les petits arbres qui égayent la surface entre les cupules sont traités d'une façon qui évoque les dessins d'un enfant : un houppier rond formé de gros points, couleur d'aubergine, disposés en cercle autour d'un coeur orange matérialisé par un quadrillage. Les troncs, dessinés et coloriés également en orange, reposent sur deux gros points aubergine figurant les racines. Le peintre s'est trompé pour le sixième arbre puisqu'il l'a doté d'un second houppier en guise de racines.

Une technique originale

La réalisation de ce type de plat s'effectue en plusieurs temps : dans sa coupe tournée, le potier ménage des ouvertures circulaires, puis il tourne autant d'alvéoles que d'ouvertures et enfin les "soude" sur la coupe crue à l'aide de barbotine. Après avoir passé un engobe de couleur ivoire sur toute la surface, il pose son décor avant de mettre l'objet fini au four pour la cuisson.

Destination

Ces récipients compartimentés sont connus depuis la plus haute Antiquité à Chypre, en Crète, au Proche-Orient et en Égypte, où ils servaient à recevoir des offrandes pour les dieux. La destination des plats coptes de ce type n'est pas tranchée. Bien que la tentation soit toujours grande en archéologie d'attribuer au culte les objets rares et raffinés, il ne faut pas oublier que cette forme de plat présentoir s'est perpétuée fort avant dans l'époque arabe autour du Bassin méditerranéen sous le nom de "plat à condiments".

Bibliographie

- L'Art copte en Egypte, 2000 ans de christianisme, Catalogue d'exposition à L'Institut du Monde Arabe, Paris, 2000, n 242, p.204.

Cartel

  • Plat à cupules

    VIe - VIIIe siècle après J.-C.

    Tôd

  • céramique peinte

  • Fouilles du musée du Louvre, 1980 , 1980

    E 27224

  • Antiquités égyptiennes

    Aile Denon
    Entresol
    Galerie d'art copte (salle actuellement fermée)
    Salle 173
    Vitrine C3 : Céramique

Informations pratiques

Conformément aux directives gouvernementales de lutte contre la propagation du virus Covid-19, le musée du Louvre et le musée national Eugène-Delacroix sont fermés jusqu'à nouvel ordre.

Les visiteurs ayant acheté un billet pour cette période seront remboursés automatiquement. Aucune démarche n’est nécessaire.

Le jardin des Tuileries et le jardin du Carrousel sont ouverts.

Retrouvez sur cette page toutes les informations liées à la situation sanitaire.

Nous vous remercions de votre compréhension.