Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>Plat à décor calligraphique

Œuvre Plat à décor calligraphique

Département des Arts de l'Islam : 632-1000 : L’ère des califats, naissance et unité d’un empire

Plat à décor calligraphique

© 2010 Musée du Louvre / Hughes Dubois

Arts de l'Islam
632-1000 : L’ère des califats, naissance et unité d’un empire

La production de grands plats à élégant décor calligraphique marque la singularité de l’Asie Centrale. Les inscriptions d’adages révèlent une société raffinée, imprégnée de culture arabo-islamique.

Ce type de plat à large rebord et décor épigraphique brun-noir, sur fond blanc, est une des productions caractéristiques de la période de la dynastie samanide (819-1005). Les grands centres de Nishapur et de Samarkand sont généralement proposés comme lieux de fabrication ; ces pièces ont été diffusées dans l’ensemble de la région du Khorasan et de la Transoxiane.
Le décor peint sur fond blanc semble s’inspirer, comme les faïences irakiennes, des premières porcelaines chinoises. On retrouve cette inspiration asiatique dans le petit motif central évoquant le yin et le yang chinois, vers lequel convergent les hampes verticales de l’inscription. Au sein de la vaste production de plats et de coupes profondes à décor strictement épigraphique, le plat du Louvre compte parmi les pièces les plus réussies.
Le graphisme étudié et la sobriété élégante de la mise en page indiquent que de véritables calligraphes ont très certainement élaboré ces inscriptions.
Celle figurant sur ce plat contient un adage de bonne conduite en  langue arabe qui atteste de la diffusion de cette langue dans cette région de culture originelle sogdienne et iranienne. Ces vaisselles raffinées étaient destinées à une élite lettrée et probablement utilisées lors d’assemblées au cours desquelles elles servaient peut-être de support à la conversation.

Inscription
« La magnanimité est au début d’un goût amer, mais finalement plus douce que le miel. Bonne santé.»

Bibliographie

C. JUVIN, « Plat à inscription monumentale », in Makariou S. (dir.), Les Arts de l’Islam au musée du Louvre, Paris, 2012, p. 108-110.

L. OUELLET et G. BRESC-GAUTIER (éd.), Les Arts et la vie : le Louvre à Québec, Cat. exp. Québec, 2008, n° 185, p. 160-162.

A. GHOUCHANI, Inscriptions on Nishabur Pottery, Téhéran, 1986, pl. 59.

Cartel

  • Plat à décor calligraphique

    Fin du 10ème siècle

    Iran oriental ou Asie centrale

  • Céramique argileuse, décor d’engobe sur engobe sous glaçure transparente

    H. 5,3 cm ; D. 37,6 cm

  • Don A. Kann, 1935

    AA 96

  • Arts de l'Islam

    Aile Denon

Informations pratiques

Conformément aux directives gouvernementales de lutte contre la propagation du virus Covid-19, le musée du Louvre et le musée national Eugène-Delacroix sont fermés jusqu'à nouvel ordre.

Les visiteurs ayant acheté un billet pour cette période seront remboursés automatiquement. Aucune démarche n’est nécessaire.

Le jardin des Tuileries et le jardin du Carrousel sont ouverts.

Retrouvez sur cette page toutes les informations liées à la situation sanitaire.

Nous vous remercions de votre compréhension.